Exclusif. Houda Feraoun bientôt convoquée par la justice pour son implication dans le dossier des Kouninef

6
Prime Minister, Abdelmalek Sellal, and Houda-Imane Faraoun, postmaster during the ceremony in honor of Algerian women on the occasion of the celebration of World Women's Day at Hotel aurassi. Algiers on 08/03/2017 (Photo by Billal Bensalem/NurPhoto via Getty Images)

Houda-Imane Faraoun, la ministre de la Poste et des Technologies, suivra bientôt le même chemin que son collègue Mohamed Loukal, le ministre des Finances. Le parquet général du tribunal d’Abane Ramdane à Sidi M’hamed est en train de lui préparer une convocation judiciaire pour qu’elle se présente devant un Procureur de la République qui doit l’entendre sur son implication dans le dossier de la famille Kouninef, a-t-on appris de sources sûres. 

D’après nos  sources, la jeune ministre de 39 ans a été cité à plusieurs reprises dans les enquêtes diligentées par les enquêteurs de la brigade des recherches de Bab Jedid de la gendarmerie nationale. Houda-Imane Faraoun est intervenue personnellement pour faciliter la conclusion de plusieurs contrats des entreprises des frères Kouninef ou de leurs alliés étrangers dans le secteur des télécommunications.

Des contrats qui ont suscité les soupçons des services de sécurité surtout lorsqu’on sait que le groupe Algérie Télécom a perdu près de 30 millions de dollars à la suite d’un différend qui a opposé la Sarl Mobilink des frères Kouninef avec Algérie Télécom. Les deux parties étaient liées par un contrat signé le 19 octobre 2004. Ce marché a fait l’objet des investigations des enquêteurs de la gendarmerie nationale. Ces derniers ont découvert, par ailleurs, que depuis l’arrivée de Houda Faraoun à son poste en 2015, les frères Kouninef ont obtenu de nouveaux avantages et privilèges dans le secteur des télécoms. Pis encore, certaines sources ont assuré à ces enquêteurs que c’est Réda Kouninef, le cerveau de la fratrie, qui avait exercé un fort lobbying auprès de Saïd Bouteflika pour permettre la nomination de Houda Faraoun au gouvernement.

Cette dernière est, d’ailleurs, cité nommément dans plusieurs autres dossiers de malversations financières comme l’affaire Huawei qui a été révélée par les investigations d’Algérie Part.

6 COMMENTS

  1. C est jeune femme ministre des télécommunications Houda la campagne de Nacer bouteflika un couple voleur corronpue qui ce sont enrichis personnellement tout ce système politique bouteflika qui a fait de algerie un pays parmi les plus corrompue du monde

  2. Depuis quand un conseiller nommé des ministre? Se Saïd Bouteflika, ils faut le mettre de suite en taule y a usurpation d identité, il n a même pas d immunité diplomatique ,pourquoi il attendent , ils ont peur ces juges et procureur ????

  3. ne vous emballez pas , personne de cette bande ne sera arrêté ou dérangé en quoi que se soit , si Feraoun est convoquée c’est juste de la poudre aux yeux , et comme témoin à décharge en un mot cette bande de mafia ou bien EL 3ISSABA est toujours au pouvoir et elle n’est nullement inquiétée par le hirak du peuple

  4. CA SENT UN REGLEMENT DE COMPTE ET DE LA JALOUSIE DE LA PART DE CES INTERVENANTS CHIENS GALEUX!

  5. Quelles élites de gouvernance… Quel gâchis… Juste à faire vomir…
    Comme durant l’époque de la civilisation Romaine, offrons aux traites la dernière occasion de prendre, un bon repas, puis dans une baignoire, un bain chaud, et de s’ouvrir eux mêmes les veines, et se laisser vider lentement de leur sang…
    Après avoir vider le sang… De leur peuple… Quel juste retour des choses.
    Cette sortie permettant ainsi de sauver leur famille…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here