fermeture de l’espace aérien Maroc-Algérie : la réaction de l’ONU

Algérie – Voilà quelques semaines maintenant que l’Algérie a décidé de rompre toute relation diplomatique avec son grand rival de toujours le Maroc. Cette rupture des relations diplomatiques entre les deux pays est survenue après une série d’escalade suite aux incendies qui ont ravagé le nord de l’Algérie.

Cela fait de nombreuses décennies maintenant que les deux nations se regardent en chiens de faïence. Les relations ont toujours été tumultueuses entre Rabat et Alger. La tension a atteint son comble il ya quelques semaines lorsque la Kabylie était dévastée par d’importants feux de forêt.

Les premières autorités n’ont pas tardé à indiquer que ces incendies étaient d’origine criminelle. Un climat de suspicion s’est très vite installé autour du Maroc. À partir de ce moment, le point de non-retour fut atteint.

L’ONU appelle au calme

Tout récemment, au cours d’une réunion du haut conseil de la sécurité président par Tebboune, décision fut prise de fermer l’espace aérien algérien aux avions marocains. Cette décision est lourde de conséquences pour les deux pays. L’ONU, à travers son porte-parole de secrétaire générale a réagi à cette décision.

Pour Stéphane Dejarric il faut que les deux pays privilégient un dialogue constructif, car leur leadership est important pour la zone du Maghreb. Monsieur Dejarric a déclaré que le patron de l’ONU, Antonio Guterres qu’il est primordial que Rabat et Alger se retrouvent autour d’une table de négociation pour évoquer leur différend.

Il appelle à une désescalade des tensions pour ne pas créer de fiction inutile qui vont se révéler dommageable pour l’ensemble de la région comment c’est le cas avec la récente fermeture de l’espace aérien algérien.

Lire cet article  La hausse du prix de l'huile sera effective

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS