Fethi Ammour, nouveau patron du Ceimi

Algérie – La pandémie du coronavirus a eu de graves répercussions sur toute l’économie algérienne. Ajouter à cela la volatilité du prix du pétrole, on e rend compte que l’économie du pays est en souffrance. La crise sanitaire est entrain de redistribuer les cartes et les premières autorités souhaitent donner une nouvelle dynamique à l’économie du pays.

Selon de nombreux experts économiques, il faut remonter à la période des deux guerres mondiales et de la grande dépression pour constater une pareille situation d’urgence imposée par la covid-19.

L’Algérie fut frappée de plein fouet et les autorités souhaitent profiter d l’occasion pour bâtir un nouveau modèle économique beaucoup plus fort et plus résilient qui sera capable de faire face à toutes situations d’urgence.

Toutes les intelligences sont mobilisées avec pour objectif de faire émerger de nouveaux secteurs en faveur de l’économie algérienne. C’est dans ce contexte de dynamisation de l’économie algérienne que monsieur Fethi Ammour a été désigné comme le nouveau boss du Club des entrepreneurs et industriels de la Mitidja (Ceimi). Il s’agit d’une structure qui intervient dans la région de Blida.

Sauver les emplois menacés par le coronavirus

Le Ceimi est une association d’entreprises florissantes qui a pour objectif la création de plus-value à travers la création d’emplois et de richesses. Près de 1500 entreprises sont membres du Club des entrepreneurs et industriels de la Mitidja et presque tous les secteurs industriels sont représentés.

Fethi Ammour est diplômé de l’École supérieure de commerce d’Alger, il est aussi le principal gestionnaire de la société familiale les Menuiseries Ammour. Il faut savoir qu’il était le seul candidat déclaré qui voulait prendre la tête du Ceimi. Ammour était déjà le vice-président chargé de la finance au sein de l’association.

C’est donc dire qu’il est un fin connaisseur de la boîte et qu’il ne devrait pas avoir trop de mal à l’a géré. Dans un contexte de récession économique imposé par la pandémie du coronavirus, Fethi Ammour a indiqué lors de sa prise de pouvoir qu’il allait mettre tout en œuvre pour sauver le maximum d’emplois possible. L’élection à la tête du Ceimi s’est déroulé le jeudi dernier au cours de l’assemblée générale élective de l’association.

Lire cet article  Le message de Tebboune au secteur privé

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS