Feu de forêt : 8 mis en causes en “contact avec Ferhat Mhenni” arrêtés

Algérie Les huit (08) mis en cause arrêtés à Tizi Ouzou ont été placés en détention provisoire.  C’est ce qu’annonce, ce mercredi, un communiqué du Commandement de la Gendarmerie nationale (GN) sur les derniers développements des enquêtes sur les feux de forêt ayant touché récemment plusieurs régions du pays.

 “Les mis en cause sont poursuivis pour adhésion à des  associations, organisations, groupes et organisations aux activités terroristes et subversives”. Outre, “l’allumage délibéré de feu de forêts causant la mort de plusieurs personnes”. Indique la même source.

Le communiqué ajoute que les mis en cause sont également poursuivis. Cause: “atteinte à l’unité du pays, actes terroristes et de sabotage ciblant la sécurité de l’État et l’unité nationale”.

Lire cet article  Poursuite de 2000 citoyens : la répression politique bat son plein en Algérie

À noter, également, que “certains d’entre eux sont poursuivis pour perception de fonds de l’étranger dans le cadre d’un groupe ou d’une organisation, pour commettre des actes susceptibles de porter atteinte à la sécurité de l’État et à l’unité du pays en application d’un plan prémédité à l’intérieur et à l’extérieur du pays”.

“D’autres sont poursuivis pour diffusion et publication d’informations mensongères et tendancieuses attentatoires à la sécurité et à l’ordre publics”.

Le communiqué souligne que “tous les mis en cause étaient en contact avec le président de l’organisation terroriste “MAK” le dénommé Ferhat Mehenni”.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS