Fin de parcours pour Mohamed Abdellah

Algérie – Ces derniers jours, il faisait la une des différents médias algériens. Lui c’est Mohamed Abdellah, ancien sergent-chef de la Gendarmerie nationale qui a déserté les rangs de l’armée pour fuir vers l’Espagne en 2018.

Depuis trois ans maintenant, Mohamed Abdellah était donc en fuite et il a obtenu le statut de réfugié en Espagne. La semaine dernière l’ex-gendarme espérait que le gouvernement espagnol fasse un geste en lui octroyant des papiers de réfugiés politiques.

Malheureusement pour lui, il n’obtiendra pas gain de cause car les autorités espagnoles ont tout simplement refusé de renouveler son titre de séjour de 06 mois. Le document était arrivé à expiration et il fallait le renouveler sous peine de se faire expulser du territoire algérien.

Mohamed Abdellah va devoir s’expliquer

Dès lors, les choses se sont accélérées pour Mohamed Abdellah. En compagnie d’autres migrants, il fut déplacé vers un centre de rétention administrative pour migrants illégaux à Barcelone.

Là-bas, l’ancien gendarme et plusieurs de ses compagnons d’infortune ont entamé une grève de la faim pour s’indigner face à leur situation. Cela ne suffira pas pour faire flancher les autorités espagnoles.

Ce samedi 21 août, débarqués au niveau du port d’Almeria, Mohamed Abdellah et les autres migrants sont montés à bord d’un bateau de transport maritime, direction l’Algérie. L’ancien gendarme va se présenter devant le tribunal militaire et il va expliquer pourquoi il a pris la décision de déserter les rangs des forces armées nationales.

Lire cet article  Report de la rentrée universitaire

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS