FLN : Bâadji refuse de sortir par la petite porte

Algérie-Hier jeudi 9 septembre 2021, les opposants de Bâadji ont pris d’assaut  le bâtiment du siège du parti Historique Algérien le FLN. Après cet assaut ayant occasionné plusieurs blessés Abou El Fadhel Bâadji, a fini par sortir de son silence.

les images qui on été prises hier dans le siège du fln sont vraiment triste pour l’un des grands partis algérien. Devant cette scène macabre,  «l’ancien» homme fort du fln a organisé une conférence de presse dans la nuit du jeudi. Il a confié qu’il a eu recours à la justice afin de mettre un terme aux agissements de ceux qu’il a qualifié de « baltagias ». Mieux  Bâadji a également révélé qu’il a déposé trois plaintes au niveau du tribunal d’Alger.

Lire cet article  Algérie-France : une crise qui risque de durer, selon la presse algérienne

Bâadji ne  compte démissionné

Si pour  le comité central de Fln  le poste de SG du parti historique Algérien le FLN est désormais  vacant pour Abou El Fadhel Bâadji cela n’est rien d’autre qu’un complot de ses adversaires, pour le déstabilisé. Mieux, selon Bâadji il est inconcevable d’admettre que  ce qui s’est passé hier, soit l’œuvre des cadres et des militants du comité central du fln. Ce dernier  assure et persiste qu’il s’agit de « baltagis » et les « pseudo-militants » qui ont été payés par « certains partis » pour détruire le siège du parti.

Cependant soulignons que le comité a fait savoir également à travers un communiqué que c’est l’instance de coordination nationale qui va diriger le parti jusqu’à la tenue de la prochaine session de comité central. De toute les façons, en voyant ce qui s’est passé hier au siège du parti, il est clair et certains que les jours de Bâadji sont comptés à la tête du fln.

Lire cet article  Lamamra cloue définitivement le Maroc à l'Assemblée Générale de l'ONU

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS