Fonctions supérieures : Le gouvernement veut en finir avec les recrutements favorisés

Algérie- Une réunion extraordinaire a été tenu lundi dernier sous la présidence du chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune. Lors de ce conseil, le gouvernement avait présenté un plan d’action. En effet, il est de sorti que la mission principale est de revoir plusieurs thématiques dans différents secteur socio-économiques.

Seulement le gouvernement dirigé par Aïmene Benabderrahmane veut remédier au favoritisme dans les recrutements. Désormais, seule les critères de compétence, du mérite et de l’intégrité seront mises en avant. De ce fait, un encadrement strict des concours de recrutement ainsi que des appels de candidatures vont être privilégiés. Donc, place maintenant aux critères sélectifs.

Lire cet article  Justice : Le tribunal de Blida reporte les procès de Hamel et de Berrachdi

Accélérer l’amélioration de la modernisation des systèmes bancaires

En outre, le plan d’action est également centré sur les conditions d’amélioration de la bureaucratie et de l’administration surtout dans la capitale. Ce, pour faciliter les démarches administratives avec la primauté de la numérisation. Ajouter à cela, les systèmes de statistiques sociales et économiques.

Le gouvernement prévoit aussi sur le plan économique de moderniser les transactions bancaires en intégrant le système de paiement électronique à tous les niveaux et en multipliant le nombre de distributeurs de billet de banque dans toute l’étendu du territoire nationale.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS