Formation professionnelle à Khenchela : Près de 4 000 postes pédagogiques réservés pour la session de février

Un total de 3.983 postes de formation professionnelle est proposé à travers les établissements du secteur dans la wilaya de Khenchela, pour la session de février prochain, a-t-on appris lundi du directeur local du secteur, Abdelaziz Kadri. Les inscriptions ont été lancées au début de cette semaine à travers l’ensemble des centres de formation, des instituts spécialisés et annexes réparties sur les communes de la wilaya, a précisé à l’APS le même responsable, soulignant qu’elles devront se poursuivre jusqu’au 16 du mois de février prochain. Des journées de sélection et d’orientation suivront entre les 17et 19 février, avant la rentrée officielle, prévue le 21 février prochain indiqué la Direction de la formation et de l’enseignement professionnels (DFEP). Le même responsable a ajouté que la direction locale de ce secteur a privilégié la formation par apprentissage où le nombre de postes ouvert au titre de cette session a atteint 1.108, suivi de celui réservé à la femme au foyer avec 500 postes réparties sur diverses spécialités, la confection des gâteaux traditionnels, la coiffure et la couture notamment. Aussi, 100 postes ont été réservés pour les pensionnaires de l’établissement pénitentiaire de Babar et de Khenchela, a-t-on noté. La rentrée de février 2019 sera marquée par rapport à celle du mois de septembre dernier par l’introduction de nouvelles spécialités portant gestion et récupération des déchets, l’élevage ovin qui seront enseignées au centre de formation «chahid Ali Melouh» de la commune de Chechar, a révélé M. Kaderi qui a déclaré que la part du lion de ces postes concerne le secteur agricole compte tenu de la vocation de la wilaya et celui de construction et travaux publics qui enregistre une forte affluence des jeunes de la région, expliquée par «la disponibilité des postes d’emploi». Par ailleurs, la même direction a signé plusieurs accords avec des institutions privées et publiques dans plusieurs spécialités dont une convention avec la société Cosider qui a lancé un investissement dans le secteur agricole dans la région Sud de la wilaya avec l’objectif d’assurer des stages pratiques pour les apprenants et l’insertion dans la mesure du possible des promus de la formation professionnelle dans divers créneaux. Une autre convention, a été signée aussi avec la Direction de l’administration locale (DAL) et de différentes assemblées populaires communales (APC) visant la formation du personnel des cantines scolaires, la réparation et l’entretien des équipements scolaires par des stagiaires spécialisés dans la plomberie, la menuiserie, le montage et la réparation des panneaux solaires (énergies renouvelables) ainsi que des guides touristiques, a signalé la même source. Les inscriptions sont possibles pour la première fois par le biais du site électronique mis en place par le ministère de tutelle a ajouté la même source, rappelant qu’un intérêt particulier a été accordé aux demandeurs de formation justifiant «un niveau d’instruction réduit».

Source : lecourrier-dalgerie

lecourrier-dalgerie