France – Algérie : le dossier de la mémoire au cœur des débats, Paris veut bien faire les choses

AlgérieLa France et l’Algérie sont unies par une histoire commune. Cette histoire est entretenue de diverses manières aussi bien chez les français que les algériens. Ces derniers temps, la question mémorielle est au centre des discussions entre les deux pays.

On se souvient qu’il ya quelques semaines, Emmanuel Macron avait parlé de rente mémorielle pour faire allusion aux tensions qui couvaient entre la France et l’Algérie. Le dirigeant français avait alors mis la main là où ça fait mal et la réaction des autorités françaises a été plus qu’énergique.

Depuis lors, la France était de calmer le jeu. Tout dernièrement, le ministre des affaires étrangères était en Algérie. Il s’est notamment entretenu avec le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Restituer l’histoire sans falsifications

Le dossier de la mémoire occupe actuellement une grande place au sein du paysage politique français à l’approche de la présidentielle. Ils sont nombreux les acteurs politiques qui s’expriment sur le sujet à divers dégrées.

Lire aussi :
Équipe d'Algérie : Djamel Belmadi dans le top 5 des meilleurs entraîneurs du monde

Ce vendredi 10 décembre, Roselyne Bachelot, la ministre de la Culture a annoncé sur les ondes de BFMTV l’ouverture prochaine des archives sur les enquêtes judiciaires de la guerre d’Algérie. “J’ouvre avec quinze ans d’avance les archives sur les enquêtes judiciaires de gendarmerie et de police qui on rapport avec le guerre d’Algérie. On a les choses à reconstruire avec l’Algérie, elles ne pourront se reconstruire que sur le vérité” a indiqué madame Bachelot.

À travers cette annonce, la France fait un nouveau pas vers la restitution originelle de cette période trouble pour l’Algérie. Une restitution qui selon Roselyne Bachelot doit se faire sans mensonges ni falsifications.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL