France : Darmanin dévoile le nombre des sans-papiers et salut les progrès sur la politique de l’immigration

Algérie –L’immigration clandestine continue de faire à la Une de l’actualité en France. En effet, ce lundi, le ministre de l’intérieur, Gerald Darmanin a encore éffectué une de ses sorties sur la question. Cette fois-ci, le dignitaire français a mis en avant le nombre des sans-papiers vivant dans son pays.

Après le refus des pays du Maghreb de coopérer afin d’expulser les sans-papiers, les autorités françaises ont décidé de réduire le quotas de visas attribués à ces pays tels que: le Maroc, l’Algérie et la Tunisie. Seulement, cette affaire de visas continue de faire couler beaucoup d’encre.  Selon le département dirigé par Gerald Darmani, le nombre des harragas est déterminé ainsi : entre 600. et 700.000 personnes sont sans statu légal sur le territoire farnçais. Cependant, en révélant cette estimation à Le Parisien, Darmanin applaudit les efforts des autorités. Car, en comparant les données divulguées par les grands pays européens, à l’instar de la Grande-Bretagne, la France compte le moins d’immigrés clandestins.

Lire aussi :
Le Maroc perd son siège à l’UNESCO

En fait, ce recensement est fait à partir de l’Aide médicale d’État (AME). C’est donc en se servant de ce dispositif que l’État français arrive à calculer le nombre approximatif de ces sans-papiers. C’est-à-dire que cette aide concerne essentiellement ces personnes en situation irrégulière en France. Cependant, 4 ans plus tôt, en 2017, les bénéficiaires de l’AME étaient à 311.310. C’est selon le ministre de l’Intérieur de l’époque.

Combien bénéficient de l’âme à présent ?

Si l’on base sur une étude de l’Institut de recherche et de documentation en économie de la santé (Irdes) et de l’université de Bordeaux, on conclut que l’AME n’est pas accessible à tout les sans-papiers. C’est-à-dire qu’un migrant clandestin sur deux ouvrent droit à cette aide. Par conséquent, les 382.899 bénéficiaires de l’AME, communiqués le 31 décembre 2020, sont multipliés par deux d’où les déclaration du professeur Jérôme Wittwer à l’AFP. Cela pour avoir un chiffre plus proche de la réalité. Ce qui nous donne ainsi environ 765.000 sans-papiers en fin 2020.

Lire aussi :
🔥Conseil des ministres : voici les grandes décisions de Tebboune

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL