France : Farès Nedjar, un voleur qui s’octroie des nationalités algérienne et marocaine

Algérie-Pour survivre à l’étranger, plusieurs jeunes font recours à des actes criminels. C’est le cas d’un jeune homme qui, avec des récits certes tristes, tentent d’expliquer son acte répréhensibles par la loi. Mais la justice n’accepte pas de prétextes.

En effet, le 4 janvier dans la boutique Jules rue de Béthune à Lille, un homme est rentré au magasin les mains vides, pour sortir un peu plus tard avec une pile de polos, bien entendu, volés. Généralement, on ne retourne pas à « la scène du crime », mais le voleur est retourné pour reproduire le même choix, deux jours plus tard. Les policiers, qui ont eu recours aux enregistrements des caméras de surveillance placées dans les rues lilloises, ont pu le repérer et l’identifier. Ce dernier a donc été interpellé et présenté à la justice, où une histoire visant à être touchante a été racontée.

Lire aussi :
OQTF : pour éviter l'expulsion, des étrangers se disent Algériens

Selon le journal La voix du nord, il s’agit de Farès Nedjar, un jeune de 21 ans, demandeur d’asile en tant qu’Algérien aux Pays Bas. Ou, il se présente en tant que Marocain en France. Il volait des vêtements à Lille pour les revendre au marché de Wazemmes aux Pays Bas. La raison pour laquelle il porte cette double nationalité inventée, il argumente que les Marocains sont refusés aux Pays Bas, car ils sont trop nombreux. Malheureusement, le jeune homme est connu des services de la justice, il a déjà été condamné. Pour cette affaire, la même source rapporte qu’il est condamné à dix mois de prison ferme avec incarcération immédiate, en plus d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF).

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL