France : Un Algérien de 24 ans tué d’une balle dans la poitrine

0

Un jeune Algérien, âgé de 24 ans, a été tué d’une balle dans la poitrine, ce dimanche 2 juin 2019, dans la ville de Raon-l’Etape, en France. La victime, du nom de Zoheir, s’est interposée pour mettre fin à une dispute dans son quartier, rapporte le journal français Le Parisien. 

Selon la même source, le jeune Algérien a reçu une balle à la poitrine d’une carabine 22 long rifle semi-automatique, alors qu’il tentait de désarmer un homme en colère après une bagarre.

Selon les premiers éléments de l’enquête, « une altercation verbale a eu lieu entre un homme âgé de 46 ans, accompagné de son fils mineur âgé de 16 ans, et des habitants d’un immeuble, pour un motif semblant assez futile », explique le procureur de la République à Épinal, Nicolas Heitz.

Des coups de feu

Le meurtrier muni de sa carabine « mettait en joue certains habitants du quartier et tirait aussi des coups de feu sur les immeubles d’habitations », indique Nicolas Heitz. Le jeune Algérien qui habitait le quartier s’est interposé pour demander à l’homme alcoolisé et en colère de se calmer. Il tente de lui retirer l’arme pointée dans sa direction, mais le quadragénaire n’a pas hésité à tirer « une balle dans la poitrine » de la victime qui décède « peu de temps après », précise le procureur de la République.

Le quadragénaire a été placé en détention provisoire pour « meurtre ». Une autopsie de la victime doit être pratiquée dans les prochains jours.

Racisme avéré

Selon la substitut du procureur du tribunal, il s’agit d’un « racisme avéré », puisque le tueur aurait donné à sa victime des coups de pied et proféré des insultes en rapport à l’origine « arabe » de Zoheir. « Le motif racial à l’égard du jeune homme est, a priori, avéré », a expliqué la magistrate.

La famille et les proches de Zoheir organiseront une marche blanche, le dimanche 9 juin, dans la ville de 6 400 habitants. Une cagnotte de soutien a été lancée via Internet pour permettre à sa famille de rapatrier sa dépouille en Algérie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here