France : Valérie Pécresse attaque Macron sur l’Algérie

Algérie –Valérie Pécresse digère mal les propos tenus par Emmanuel Macron sur la colonisation lors de sa première visite en Algérie et elle l’a fait savoir ce mercredi en tapant du poing sur la table.

Rappelons que le chef de l’Etat français avait qualifié la colonisation de “crime contre l’humanité.” Ce qui ne passe pas chez la prétendante du parti LR à l’Elysée. « C’est une vraie barbarie”, “Nous devons aussi présenter nos excuses à celles et ceux vers lesquels nous avons commis ces gestes”, avait tonné l’actuel président de la République française auprès de la chaîne de télévision privée Echorouk News. C’était en 2017 au cours de sa visite de deux jours en Algérie pour sa campagne présidentielle. Des propos qu’a ressorti, ce lundi, la candidate du parti Les Républicains (LR).

Valérie Pécresse a jugé « indigne » et « intolérable » cette sortie médiatique d’Emmanuel Macron. Elle lui a reproché d’avoir honte du passé colonial de la France. « Je crois qu’il a un problème avec notre histoire ». Il s’agit là de ce qu’a fustigé l’ancienne conseillère technique de Jacques Chirac. Elle s’est exprimée sur les ondes de la station radio généraliste privée française RTL.

Lire aussi :
Algérie : Le programme AADL 2 achevé avant la fin de l’année (Mohamed Tarek Belaribi)

 Néanmoins, Pécresse recconnait des exactions commises par la France

Le drapeau européen, déployé, ce vendredi, sous l’Arc de Triomphe, en guise de signe symbolique du début de la présidence française du Conseil de l’UE, a ravivé la frustration et la colère de la femme politique. Cette dernière s’est dite outrée par toutes les décisions qu’a pu prendre Emmanuel Macron tout au long de son mandat. Elle les a qualifiées, en termes à peine voilés, d’antipatriotiques.

“Il est allé dire en Algérie que nous avions commis des crimes contre l’humanité. Il est allé dans un média anglo-saxon dire qu’il voulait déconstruire l’histoire de France, et aujourd’hui cette histoire de drapeau”. C’est ce qu’a en outre lancé, d’un ton sec, la même locutrice, revenant sur la colonisation et la guerre d’Algérie.

« En Algérie, il y a eu effectivement des exactions. Il y a eu des pages sombres de l’histoire de France qui ont été écrites. Mais crimes contre l’humanité, c’est ce que l’on reproche aux nazis et à Hitler. Je ne pense pas que l’on puisse parler de crimes contre l’humanité », a par ailleurs jugée Valérie Pécresse.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL