Frayeur à Tébessa : 50 voitures emportées par les inondations et un enfant de 5 ans décédé

La population de Tébessa est sous le choc. Les pluies torrentielles, accompagnées de grêle, qui se sont abattues mercredi soir sur leur ville ont provoqué des crues qui ont inondé de nombreux quartiers créant ainsi une panique  sans précédent parmi les habitants. Un enfant de 5 ans est décidé et les images prises par des témoins oculaires ont soulevé une vague de frayeur à travers tout le pays. 

“Les crues ont emporté l’enfant depuis la cité Houari Boumediene jusqu’au quartier Oued Naques », a indiqué, jeudi, le directeur de la Protection civile de la wilaya de Tébessa, le lieutenant Sadek Douret. Ces inondations ont également engendré des dégâts « considérables » sur le réseau routier et emporté plus de 50 véhicules touristiques, a ajouté le responsable local de la protection civile.  Le centre ville de Tébessa et les quartiers Houari Boumediène, Bab Ziyatine, El Merdja ainsi que les quartiers dits route d’Annaba et Constantine, sont les plus touchés par ces inondations. Les pluies diluviennes se sont infiltrées jusqu’à l’intérieur de nombreuses habitations.

Pour calmer la population, le wali de Tebessa, Moulati Attallah, s’est exprimé dans les médias pour assurer que “les inondations n’ont détruit aucune habitation” et a promis “un progressif à la normal au cours de la journée du jeudi”. Cependant, ces assurances n’ont pas suffi pour apaiser la colère de la population de Tébessa. Dans plusieurs vidéos diffusées massivement sur les réseaux sociaux, des habitants de Tébessa ont exprimé leur indignation face à la lenteur des interventions des services de la protection civile. D’autres ont pointé du doigt les déficiences des services publics qui n’ont jamais su prendre les dispositions nécessaires pour faire face aux risques de telles inondations.

 

D’après les services météorologiques de l’aéroport de Tébessa, 50 mm de pluie sont tombés en une heure sur la ville de Tébessa et ses envions.  Une cellule de crise a été installée au niveau de la wilaya de Tébessa pour suivre la situation engendrée par les pluies diluviennes. Les services de la protection civile sont mobilisés et plusieurs équipes s’affairent à pomper l’eau depuis  les rues, les quartiers et les habitations, notamment les quartiers populaires. Des équipes de protection civile des wilayas de Souk Ahras, Khenchela, Oum El Bouaghi et de Constantine ont été appelées en renfort.


Source : Algerie-part

Algerie-part