Front Polisario-Maroc : le conseil de sécurité appelle à la reprise des négociations

Algérie –Le conseil de sécurité des Nations-Unies a appelé ce vendredi, à travers une résolution numéro 2602 sur le Sahara Occidental, à la reprise des négociations pour parvenir à une solution garantissant au peuple Sahraoui son droit à l’autodétermination.

Par 13 voix pour et deux abstentions (la Russie et la Tunisie), le Conseil a adopté cette résolution présentée par les États-Unis. La résolution a fait ressortir également l’impératif de parvenir à une solution consensuelle (pour le Front Polisario et le Maroc) au sujet de la question sahraouie dans le cadre des résolutions précédentes sous-tendant une solution garantissant au peuple son droit inaliénable à l’autodétermination.

Le Conseil de sécurité a appelé, dans ce cadre, les deux parties au conflit à reprendre les pourparlers diplomatiques, sous l’égide de l’ONU, avec bonne foi et sans conditions préalables, tout en respectant les efforts déployés depuis 2006 et les évolutions survenues, le but étant de parvenir à une solution politique juste, durable et consensuelle.

Lire aussi :
Le chef de la diplomatie marocaine Nasser Bourita aurait-il violé l'espace aérien algérien

La violation du cessez-le-feu suite à l’agression marocaine perpétrée contre des civils sahraouis, le 13 novembre 2020, dans la brèche illégale d’El-Guergarat a été également établie, précise la résolution qui inclut un appel lancé à la communauté internationale pour assurer un soutien total à l’envoyé spécial onusien au Sahara occidental et lui permettre d’effectuer des visites sur le terrain. Le Conseil de sécurité a appelé les parties au conflit à collaborer avec la Minurso et à prendre les mesures nécessaires à la sécurisation des agents de l’ONU pour leur faciliter, conformément aux accords pertinents, l’accomplissement de leurs missions.

Le représentant du Front Polisario et coordinateur avec la MINURSO, Sidi Mohamed Omar avait déclaré à la presse, à l’issue de la parution de la résolution N 2602, que “le Front Polisario s’attèle à évaluer la résolution du Conseil de sécurité ainsi que ses répercussions sur la situation sur le terrain et le processus de paix de l’ONU”, relevant qu'”un communiqué sera rendu public sur cette résolution au moment opportun”.

Lire aussi :
Belgique : un Algérien accusé d'avoir tué sa femme marocaine, placé sous mandat

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL