GAÏD SALAH À L’ÉCOLE SUPÉRIEURE DE GUERRE”L’ANP est au service de son peuple”

Le vice-ministre de la Défense nationale

au diapason de la grandeur de ces missions assignées.

Présidant la 12e Session du Conseil d’orientation de l’Ecole supérieure de guerre, mercredi dernier, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire a réitéré, lors de son allocution, l’importance accordée à l’Ecole supérieure de guerre. Il souligne a ce propos que «les missions nobles dont l’Armée nationale populaire, s’enorgueillit de les accomplir au service de son pays et du peuple. Des missions qui lui requièrent de s’efforcer, sans répit, à optimiser ses potentiels et de hisser sa disponibilité opérationnelle au diapason de la grandeur de ces missions assignées».
Il a ajouté dans ce même contexte en faisant référence à l’Ecole supérieure de guerre «la mission fondamentale pour laquelle l’Ecole supérieure de guerre a été créée est de doter les différentes forces de cadres, élites hautement expérimentées, ayant la capacité élevée de s’acquitter efficacement des hautes responsabilités de commandement et d’état-major et de conduite des opérations, en leur inculquant un enseignement opérationnel basé sur la conception, l’analyse, la planification et la conduite des opérations», non sans «un développement de leur culture générale et le perfectionnement de leurs capacités de perception des données stratégiques, technologiques, économiques et humaines ayant trait à la défense et la sécurité nationale», dira le vice-ministre de la Défense nationale qui a jugé nécessaire de fournir des efforts pour le développement qu’il faut ouvrir sur différents secteurs publics et ce précise t-il «à travers l’organisation annuelle d’un cours de haut niveau au profit des cadres supérieurs de l’Etat, ainsi qu’aux cadres supérieurs du ministère de la Défense nationale, dont la thématique est axée cette année sur les questions relatives à l’économie et la défense nationale».
Pour le vice-ministre de la Défense nationale ces efforts sont indispensables «à travers lesquels nous tendons à un renforcement continu des fondements de la synergie nécessaire entre les exigences d’élever la disponibilité de nos forces armées et la grandeur des missions assignées, et nous avons compté, pour les atteindre, de manière absolue, sur le facteur humain que nous voulons, en plus de lui offrir un bagage scientifique, cognitif et militaire suffisant et adéquat, qu’il soit imprégné des valeurs nationales de son peuple, conscient de la sensibilité du rôle qui lui incombe, considérant qu’il représente le pivot et le fondement de toute action productive et réussie», a-t- il conclu.

Source : lexpressiondz.com

lexpressiondz.com