Gaïd Salah: le peuple doit « s’ériger en rempart » contre des « menaces aux retombées imprévisibles »

Gaïd Salah: le peuple doit « s’ériger en rempart » contre des « menaces aux retombées imprévisibles »

DIA-05 mars 2019: Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) a affirmé mardi que le peuple est appelé à « s’ériger en rempart » contre tout ce qui pourrait exposer le pays à des « menaces aux retombées imprévisibles » et à mettre en échec les tentatives de le ramener aux douloureuses années de braises. 
« Ce peuple, qui a mis en échec le terrorisme et déjoué ses desseins et visés, est celui-là même qui est appelé, aujourd’hui, à savoir comment se comporter face à la situation que traversent son pays et son peuple, et comment s’ériger en rempart contre tout ce qui pourrait exposer l’Algérie à des menaces aux retombées imprévisibles », a déclaré Gaïd Salah dans une allocution d’orientation prononcée à l’occasion d’une visite de travail à l’Académie militaire de Cherchell, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale.    
Le général de corps d’armée a tenu à rappeler, en cette circonstance, les « sacrifices colossaux » consentis par le peuple algérien et son avant-garde l’Armée nationale populaire aux côtés de tous les autres corps de sécurité face au phénomène abject du terrorisme.
« J’ai toujours été, et à chaque occasion, franc et sincère, tout en assumant de dire la vérité lorsqu’il s’agit de la sécurité et la stabilité du pays. Le fait que l’Algérie a pu réunir les facteurs de sa stabilité, à
travers l’éradication du terrorisme et la mise en échec de ses objectifs, grâce à la stratégie globale et rationnelle adoptée, puis grâce à la résistance résolue dont a fait montre le peuple algérien, à sa tête l’Armée nationale populaire, aux côtés de tous les autres corps de sécurité, a déplu à certaines parties qui sont dérangées de voir l’Algérie stable et sûre », a indiqué le chef d’état-major de l’ANP.
Ces parties, a-t-il dit, « veulent ramener l’Algérie aux douloureuses années de braises, lors desquelles le peuple algérien a vécu toute forme de souffrances et payé un lourd tribu. Ce peuple digne, authentique et conscient, qui a vécu ces dures épreuves et subi leurs affres, ne pourra, en aucun cas, mettre en péril sa sécurité et sa quiétude », a soutenu le vice-ministre de la Défense nationale.
Gaïd Salah a exprimé sa conviction que « cette sécurité et cette stabilité, ainsi retrouvées, continueront à s’ancrer et s’enraciner, que le peuple algérien continuera à en jouir, et que l’Armée nationale populaire demeurera le garant de cet acquis si cher, grâce auquel notre pays a retrouvé sa notoriété ».
Le général de corps d’armée a ensuite rappelé la « grandeur » des missions assignées à l’ANP, ainsi que les « efforts laborieux et fructueux que ses éléments fournissent partout où ils se trouvent et en toutes circonstances, et qui méritent toute la reconnaissance et la gratitude », saluant leur « haut degré de conscience quant à l’impératif de réunir tous les facteurs de force en termes de formation d’enseignement, de préparation et de professionnalisme sur le terrain, et ce, outre l’emploi judicieux voire optimal des équipements et des matériels modernes en dotation ».
Œuvrer à réunir tous ces facteurs constitue un « engagement pour la préservation de l’intégrité territoriale de notre chère Algérie », a-t-il ajouté, relevant que « tout cela dénote clairement l’importance majeure accordée à l’accomplissement des nobles missions assignées dans le but de préserver la sécurité de notre patrie et sauvegarder son indépendance, sa souveraineté et sa stabilité ». 
Après avoir mis en exergue que l’ANP œuvre à concrétiser ses « ambitions légitimes », à la lumière des orientations du président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, Gaïd Salah a souligné que les  éléments de l’ANP « connaissent parfaitement les ennemis de leur peuple et leur patrie, sont parfaitement conscients de leurs desseins macabres et de leurs portées, et sauront, sans doute, préserver leur histoire nationale et valoriser leur Révolution et ses artisans ».

 

Source : Dia Algerie

Dia Algerie