in

Ghardaïa : Mise en place d’une cellule de veille préventive contre la rougeole et la rubéole

Un dispositif de veille sanitaire et d’alerte  contre la rougeole et la rubéole vient d’être activé et renforcé à titre  préventif dans les différentes localités de la wilaya de Ghardaïa, a appris  mercredi l’APS du secrétaire général de la wilaya de Ghardaïa.

Ce dispositif de veille «actif» et de vigilance, auquel est associé  l’ensemble des acteurs intervenants dans la lutte épidémiologique, en  particulier les services de la santé, les élus et les responsables locaux  et la protection civile, a été renforcé par la participation de membres de  la société civile, a précisé M.Boualem Amrani. Des cellules, composées de personnes qualifiées et sensibilisées sur la  sécurité sanitaire, ont été réactivées dans les différentes communes de la  wilaya, suite à l’apparition de quelques foyers de rougeole et de rubéole  dans certaines wilayas du sud du pays, a-t-il déclaré.
Les médecins publics et privés de la wilaya de Ghardaïa ont été instruits  d’être vigilants et de signaler systématiquement des cas de ces maladies à  déclaration obligatoire, afin de les circonscrire et d’empêcher leur  propagation. Le directeur de la santé et de la population (DSP) de Ghardaïa, Ameur  Benaissa,  a assuré lors de l’installation mercredi de la cellule de veille  de la wilaya, placée sous l’autorité du secrétaire général, que l’ensemble  des structures de la santé ont été mobilisées H 24 et que des quantités  suffisantes de doses de vaccin contre ces pathologies ont été distribuées.
Une opération de sensibilisation de proximité a été lancée dans les  différents quartiers de la wilaya à travers les mosquées, la radio locale  ainsi que la distribution de dépliants sur l’impératif du maintien d’un  niveau d’alerte permanent pour éviter la propagation de ces pathologies,  notamment en cette période de départ en vacances scolaires. La campagne de vaccination contre la rougeole et la rubéole au niveau de  la wilaya de Ghardaïa a touché, depuis son lancement en décembre dernier,  quelque 45% de la population ciblée, selon les statistiques de la DSP.

Source : ouestribune-dz

ouestribune-dz

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *