in

Grandioses marches à Sétif et à Béni Ourtilène

Ni le froid ni le mauvais temps n’ont dissuadé les Sétifiens de sortir hier pour manifester. Le peuple s’est libéré, c’est lui qui décide, un État civil. Tebboune est venu par la fraude, Dites à la mafia de s’en aller, Pour l’application des articles 7 et 8 de la Constitution, Nous n’arrêterons pas notre marche, chaque vendredi, nous sortirons pour manifester, À bas le système, Nous n’arrêterons pas, nous sommes sortis pour notre liberté, Dites à Karim Tabbou que nous l’aimons sont entre autres les slogans qui ont retenti dans la ville de Sétif.

En effet, ce sont ces slogans qui ont été scandés à Sétif et à Béni Ourtilène lors de ce 55e acte de la manifestation citoyenne pacifique où des milliers de personnes sont sorties pour réaffirmer leur détermination à aller jusqu’au bout du combat pour le changement pacifique tout en revendiquant le départ de tous les résidus du système de Bouteflika.

Femmes et hommes, jeunes et moins jeunes, drapés dans le drapeau national et l’emblème amazigh, ont arpenté les rues de la capitale des Hauts-Plateaux. Les marcheurs ont, après avoir marqué une halte devant le siège de la wilaya, sillonné plusieurs rues du centre-ville, avant de rejoindre une grande foule devant l’emblématique fontaine d’Aïn Fouara.

 

2 Comments

Leave a Reply
  1. C’est pas vrai, apparemment , vous avez dû voir une marche “grandiose” à Setif avec votre troisième œil , celui du bas…..

  2. Apparemment, vous avez vu une manifestation “grandiose à Setif, a l’aide de votre troisième œil, celui du bas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *