Grave incident au large des Emirats prélude à une invasion de l’Iran

0

Par Karim B. – Quatre navires commerciaux ont été attaqués au large des Emirats arabes unis. Les médias arabes pointent unanimement un doigt accusateur en direction de l’Iran. Est-ce le signe d’une invasion imminente ? Tout porte à le croire.

Les pressions sur l’Iran se sont accentuées ces derniers mois, et il ne manquait que l’argument fatal pour passer à l’offensive. Le rapprochement des pays du Golfe avec l’entité sioniste était un des éléments annonciateurs d’une prochaine coalition armée contre Téhéran, accusé de représenter une menace contre les intérêts des monarchies de la Péninsule arabique. Les guerres au Yémen et en Syrie ont achevé de rompre les liens fragiles entre les Mollahs et leurs voisins arabes qui disent craindre une expansion du chiisme dans le monde musulman.

Le conflit historique entre sunnites et chiites est en train d’être exacerbé par les puissances occidentales qui espèrent mobiliser les armées arabes pour détruire l’Iran, principal obstacle devant la redéfinition du Grand Moyen-Orient, dessiné par les stratèges pro-sionistes de la Maison-Blanche.

Une invasion de l’Iran par les Etats-Unis avait besoin d’une couverture arabe, faute d’avoir pu obtenir l’aval des Nations unies pour agresser ce pays réfractaire aux accords nucléaires qui permettent à Israël d’obtenir la bombe atomique mais interdisent aux pays musulmans de s’en doter. Les sanctions et autres restrictions imposées à ce pays influent n’ont pas suffi pour faire tomber le régime qui, au contraire, s’est renforcé grâce à l’appui de la Russie depuis le déclenchement de la guerre civile en Syrie où ces deux pays jouent un rôle central dans la lutte contre les terroristes islamistes infiltrés par Washington, Paris et Ankara.

L’incident provoqué au large des Emirats arabes unis va servir d’alibi pour [enfin] attaquer l’Iran et renforcer la puissance d’Israël dans la région, après avoir affaibli la Syrie, dernier rempart contre Tel-Aviv et ses alliés qui avancent à grands pas vers la proclamation d’El-Qods capitale d’Israël. Les pays du Golfe auront, alors, joué pleinement leur rôle dans l’intronisation de l’Etat hébreu comme principale et unique puissance dans cet Orient reconfiguré.

K. B.

Source : algeriepatriotique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here