in

GRÈVE ANARCHIQUE DES POSTIERS : Pris au dépourvu, les citoyens pénalisés

Selon le site Liberte-Algerie , la grève inopinée dans les bureaux de poste, déclenchée avant-hier à Alger, s’est vite propagée hier à Béjaïa. En effet, tous les bureaux de poste de la wilaya de Béjaïa ont été paralysés par cette grève inédite. La population de la région s’est réveillée surprise de constater les portes des postes fermées en ce premier jour du mois de Ramadan.

“Non seulement ils n’ont pas le droit de nous prendre au dépourvu mais ils doivent être à leur poste de travail. Ce n’est plus une grève c’est un abandon de poste”, fulmine un citoyen devant la poste de la rue de la Liberté.

Surpris par le mouvement de grève, les clients d’Algérie Poste n’ont d’autres choix que de se rabattre sur les DAB (distributeurs automatiques de billets) pour retirer leur argent. “C’est une grève nationale. Pour nos clients, ils peuvent faire des retraits sur les DAB qui sont alimentés en billets dès qu’un manque de liquidité est signalé”, rassure M. Tarik Loudni, directeur d’Algérie Poste à Béjaïa.

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *