GRÈVE DES CONTRÔLEURS AÉRIENS FRANÇAIS : Air Algérie rassure et assure

0

Tous les voyageurs sur le réseau Algérie-France ont été transportés “normalement” ce jeudi, en dépit d’un abattement de 20% sur les vols prévus, en raison de la grève des contrôleurs aériens français, a indiqué jeudi le porte-parole d’Air Algérie, Amine Andaloussi. “Tous les voyageurs devant se rendre en France depuis l’Algérie ont pu rejoindre leur destination et vice-versa, malgré la grève des contrôleurs aériens français qui nous a contraint de réduire de 20% le programme de vols pour cette journée”, a expliqué M. Andaloussi dans une déclaration à l’APS. Un total de 34 vols ont étaient effectués depuis Algérie vers la France et 37 vols ont été opérés depuis la France vers Algérie ce jeudi, a précisé le responsable, ajoutant que “des perturbations” ont été enregistrées mais “aucune annulation de voyage n’est survenue”. Outre l’abattement de 20% sur les vols, les “perturbations” concernent la ponctualité, souligne M. Andaloussi, car “des retards de 30 à 45 minutes ont été observés, sauf deux vols, Alger-Lyon et Annaba-Toulouse ont connu un retard de 4h”. Selon le même responsable, ces retards “étaient liés à l’autorisation de décollage que les appareils devaient avoir des services concernés en France”. Le porte parole d’Air Algérie a signalé, par ailleurs, que la cellule de suivi, mise en place au niveau d’Air Algérie dès l’annonce du préavis de grève, a été mobilisée depuis 5h du matin pour assurer “le bon déroulement du programme spécial établit par Air Algérie pour gérer cette journée”. Il a également expliqué qu’Air Algérie a “procédé à la réduction des vols, mais a hissé ses capacités sur les vols maintenus avec l’augmentation de nombre de sièges pour pouvoir transportés tous les voyageurs”. A rappeler que la direction générale de l’aviation civile française avait demandé à toutes les compagnies aériennes desservant la France de réduire de 20% leur programme de vols pour la journée du 9 janvier 2020, en raison de l’appel à une grève des contrôleurs aériens lancé par le syndicat français USAC/CGT dans le cadre de la mobilisation nationale de la fonction publique contre le projet de reforme des retraites en France.

Lire aussi  Alger-Abou Dhabi : Les Emirats, ce partenaire «encombrant»

Air Algérie lance son service d’enregistrement en ligne

Outre, Air Algérie a annoncé ce jeudi 9 janvier 2020, le lancement de son service d’enregistrement en ligne pour ses vols internationaux. Dans un communiqué rendu publique Air Algérie, a annoncé le lancement de son service d’enregistrement par internet pour ses vols internationaux, permettant aux passagers de choisir leurs sièges. L’enregistrement en ligne qui ouvre 24 heures jusqu’à 3 heures avant le vol, présente l’avantage de gagner du temps : “Une fois à l’aéroport, vous n’aurez qu’à récupérer votre carte d’embarquement”, explique le communiqué d’Air Algérie. Ce service, accessible à tous les passagers détenteurs de billets électroniques, permet de choisir le siège et imprimer un reçu d’enregistrement. Toutefois, “la confirmation d’enregistrement ne remplace pas la carte d’embarquement traditionnelle laquelle devra être retirée au niveau des guichets d’enregistrement à l’aéroport le jour du vol”. L’enregistrement en ligne est disponible pour les vols au départ de l’Espagne (Alicante, Madrid, Palma) de France (Charles De Gaulle, Orly, Lille, Metz, Mulhouse, Lyon, Nice, Bordeaux, Marseille, Toulouse, Montpellier), de Belgique (Bruxelles), de Turquie (Istanbul), d’Allemagne (Francfort), d’Italie (Rome), d’Autriche (Vienne), du Royaume Uni (Londres), du Portugal (Lisbonne), de Jordanie (Amman), de l’Egypte (Caire) et des Emirats Arabes Unis (Dubaï). Ce service devrait être disponible pour les passagers d’Air Algérie au départ d’ Alger à partir du 5 février prochain et sera généralisé progressivement dans tous les aéroports internationaux du pays. Air Algérie précise, par ailleurs, que le service d’enregistrement en ligne n’était pas disponible pour les passagers à particularités et/ou nécessitant une assistance spécifique tels que les enfants non accompagnés, les passagers à mobilité réduite, les passagers voyageant avec des bébés.

Lire aussi  5 MORTS ET 31 BLESSÉS DANS UN ACCIDENT DE LA CIRCULATION À AIN EL HADJEL : Le diktat des « bus tueurs » !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici