Hannachi tire sur Ould Ali et Azlef et épingle Allik, Serrar et Sendjak

Hannachi tire sur Ould Ali et Azlef et épingle Allik, Serrar et Sendjak

DIA-12 janvier 2019: L’ancien président de la JS Kabylie, Mohand Cherif Hannachi, est revenu sur la scène médiatique à la faveur de son passage dans une émission de talk-show sur la chaîne TV El Djazairia One, vendredi soir. Hannachi qui a paru très fatigué, semble souffrir de perte de mémoire puisqu’il ne répondait pas à toutes les questions de l’animatrice de l’émission.
Hannachi a profité de son passage à El Djazairia One pour tirer sur l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports, EL Hadi Ould Ali qui, selon ses dires, «avait tout fait pour le chasser de la JSK». Il s’en est aussi pris à un de ses proches collaborateurs à la JSK, Azlef qu’il a traité de «traitre».
Hannachi a également critiqué l’ancien entraineur de la JSK, Ait Djoudi qui «était parti à la plage à la veille de la finale de la coupe d’Algérie que la formation kabyle avait perdue».
A une question sur l’ancien président de l’USMA, Said Allik et l’ancien joueur et président de l’ES Sétif, Abdelhakim Serrar qui ont changé de clubs, respectivement le  CR Belouizdad et l’USM Alger, Hannachi a répondu par un geste significatif  en pointant son nez du doigt (le nif). «J’ai toujours été à la JSK et je ne changerai jamais de club», a répondu Hannachi, faisant observer que «Allik a été trahi à l’USMA».
Hannachi a également tiré sur l’ancien entraineur de la JSK, Sendjak en déclarant : «ce n’est pas un entraîneur. La preuve, j’avais fait appel à Khalef pour coacher l’équipe lors de la finale de la coupe de la CAF en 2002 car Sendjak n’était pas en mesure de remporter le titre». 
Nassim Fateh
 

Source : Dia Algerie

Dia Algerie