Hôpital psychiatrique de Chéraga : suicide ou guérison avec un bassin d’eau à ciel ouvert pour les malades?

Algérie-L’hôpital psychiatrique de Chéraga est considéré par les spécialistes en ia matière comme étant l’un des établissements les plus importants en Algérie dans la prise en charge des troubles mentaux. Cependant un fait très grave se produit dans ce centre. Suivez les détails à travers cet article.

En matière de prise en charge des troubles mentaux des différentes catégories de la population, l’hôpital psychiatrique de Chéraga est considéré par les spécialistes en la matière comme étant l’un des établissements les plus importants en Algérie. Ce centre qui compte un effectif de 350 personnes dont 32 médecins et 120 para-médicaux, offre de nombreuses prestations à travers ses différents services et les structures qui lui sont rattachées.
Cependant, un fait qui risque de mettre en danger la vie des malades est d’entraîner un produit à l’intérieur de ce centre. En effet, une lettre du personnel médical de l’hôpital notifiant la réalisation d’un bassin d’eau a été adressée au ministre de la santé. Dans la lettre adressée à Benbouzid, il est mentionné : « Nous tenons à vous informer que le directeur de l’hôpital a procédé à la réalisation d’un bassin d’eau à ciel ouvert au milieu du jardin des malades hospitalisés. »

Lire aussi :
Coronavirus en Algérie : une grave complication sanitaire et un double risque pour le pays

Cet acte du directeur est-il posé pour faire distraire les malades ou mettre leurs vies en danger ? Une question que beaucoup se pose. En attendant une réponse du directeur, et la réaction du ministre, que les proches aux malades et le personnel médical s’assurent de la sécurité que tout aille bien.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL