IL A ÉTÉ INAUGURÉ HIERLe nouvel aéroport entre en service

0
IL A ÉTÉ INAUGURÉ HIERLe nouvel aéroport entre en serviceUn bijou architectural

L’annonce a été faite par le P-DG de la compagnie aérienne Air Algérie, Bakhouche Allèche, lors d’une visite effectuée au niveau de la nouvelle aérogare ouest d’Alger.

Moderne et sophistiqué, spacieux et commode… le nouvel aéroport flambant neuf, d’Alger, entrera officiellement en service dés lundi prochain. Les passagers à destination de la capitale parisienne auront donc l’honneur d’inaugurer ce nouveau lieu de transit.
L’annonce a été faite par le P-DG de la compagnie aérienne Air Algérie Bakhouche Alleche, lors d’une visite effectuée au niveau de la nouvelle aérogare Ouest d’Alger. «Les dessertes débuteront au fur et à mesure des jours, avant de s’intensifier dans les semaines qui viennent», a-t-il précisé.
Faisant une petite présentation de cette aérogare, Bakhouche Alleche rappelle que sa superficie est évaluée à 20 000 m2 soit deux fois plus grand que l’ancien aéroport. «Celui-ci se chargera de faire transiter de 10 à 12 millions de voyageurs annuellement», tandis que le premier ne pouvait aller au-delà de sept millions de passagers. «Ceci est pour le coût impressionnant comme évolution», tient-il à souligner.
C’est en effet ce qu’on remarque dans l’enceinte de cette gigantesque infrastructure. Le hall d’entrée est tellement spacieux qu’il est impossible d’en distinguer le bout. Autre chose qui frappe aux yeux, les bains de lumière qui jaillissent de tous les côtés. Aux plafonds sont accrochées des multitudes de petites lampes dont l’intensité est on ne peut plus correcte. Dans ce sens, le P-DG d’Air Algérie a tenu à faire remarquer que la réalisation de cette aérogare a tenu compte des normes internationales, mais pas seulement sur le plan esthétique. Et oui, car il l’est également sur le plan «écologique». «Nous avons installé des appareils qui ont tendance à consommer beaucoup d’énergie seulement dans les lieux appropriés», fait-il savoir. Il cite l’exemple des climatiseurs qui ont été mis en place uniquement à une certaine hauteur, soit «juste ce qu’il faut pour le confort du voyageur». L’aéroport comprend en tout quatre niveaux. Il s’agit du sous-sol où les groupes électrogènes sont établis, l’arrivée, la mezzanine 1 et la mezzanine 2. En ce qui concerne les salles d’attente, elles sont vastes et larges. Des bancs sont posés de façon rangée, mais de sorte à ne pas gêner la circulation des personnes avec des bagages. Autre signe de cette modernisation, la structure compte pas moins de 54 ascenseurs panoramiques donnant une vue d’ensemble sur tout l’aéroport ainsi que 35 escaliers mécaniques en sus des escaliers classiques. Aussi, 13 tapis bagages contre six dans l’ancien aéroport auront pour mission d’accélérer l’opération de traitement des bagages. Le P-DG d’Air Algérie a encore assuré à ce titre qu’il y aura certainement un allégement sur le temps d’attente des voyageurs. A cet effet justement, près de 120 guichets d’enregistrement seront mis en service contre seulement 60 dans le premier.
Autre nouveauté dans ce lieu, c’est l’existence d’une salle d’attente spécialement réservée aux personnes dont les vols connaîtront un retard exceptionnel. Ces passagers auront en plus de cela, droit à une prise en charge complète (nourriture…) jusqu’à l’arrivée de leur avion. Bakhouche Allèche indique en outre que l’aéroport dispose de 44 aérodromes dont 20 sont situés à proximité de l’aérogare. S’ajoute à cela, l’un des plus grands parkings automobiles en Algérie, soit «4 200 places, dotées d’un système hyperintelligent».
Côté sécurité, le P-DG fait encore savoir que des scanners appelés EDS3 dernier cri, détecteurs d’explosifs sont prêts à l’emploi. Evoquant les coûts de réalisation, Bakhouche Alleche a avancé que le montant prévu pour la réalisation de ce projet était de 74 milliards de DA.
12 milliards ont été financés par l’entreprise et 62 milliards ont été empruntés. Le directeur de la compagnie a dans ce sens expliqué qu’on devait absolument prévoir une nouvelle aérogare tant l’ancienne a commencé à arriver à saturation.
C’est ainsi que le lundi 29 avril, les huit premiers vols d’Air Algérie à destination de Paris (aller retour) auront lieu. Il précise en outre qu’une semaine après, toutes les lignes d’Air Algérie vers la France seront programmées. Le 6 et le 13 mai prochain, ce sera au tour des vols de la même compagnie vers toutes destinations confondues. Après quoi d’autres compagnies aériennes pourront elles aussi lancer leurs premiers vols à partir de cette nouvelle structure.

Source : lexpressiondz.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here