ILS EXIGENT LA LIBÉRATION DE LEUR PATRONLes travailleurs de Cevital de nouveau dans la rue

0

Soutenus par des personnalités du monde politique et sportif, ainsi que des citoyens, le comité de soutien aux travailleurs a réussi le pari de mobiliser pour la libération du patron de Cevital.

A l’appel de la coordination nationale de soutien aux travailleurs de Cevital, des centaines de personnes ont battu le pavé de l’axe routier qui sépare le complexe de la cour de Béjaïa, les travailleurs de Cevital soutenus par d’autres personnalités et citoyens ont exigé la libération du patron de Cevital», «incarcéré injustement». Sur d’autres pancartes, ont pouvait lire «non à l’instrumentalisation de la justice», «libérez Issad Rebrab», «notre jeunesse attend, l’Algérie attend et le monde nous observe» «libérez celui qui a importé une machine révolutionnaire», organisés en carrés, la manifestation est devancée par un groupe d’handicapés, venus de Tizi Ouzou en compagnie du président de la JSK, Chérif Mellal. D’autres personnalités politiques ont pris part également à cette manifestation.
On citera, entre autres, le député démissionnaire, Khaled Tazaghart, l’ex-animateur des commissions nationales du MCB, en l’occurrence Djamel Zenati, le président du RPK, Hamou Aït Boubene. Mourad Bouzidi, porte-parole du comité de soutien avec d’autres organisateurs, encadrait la marche qui ne tardera pas à rallier le tribunal de Béjaïa pour encore scander des slogans demandant la libération immédiate du patron de Cevital.
Cette deuxième manifestation depuis l’incarcération de Issad Rabrab, depuis le 22 avril dans la prison d’El Harrach. Une incarcération «perçue comme injuste et incompréhensible», a été plus conséquente, comparée à celle qui a eu lieu une semaine avant.
Les citoyens se sont solidarisés plus que la dernière fois. Lors des prises de parole, les intervenants, notamment le président du comité, sont revenus sur les circonstances de la convocation du patron de Cevital et, «l’injuste décision de son incarcération» pour finir par exiger la libération immédiate de Rebrab. Ce n’est qu’après que la procession humaine rebroussera le chemin vers le siège du complexe, annonçant la fin d’une manifestation qui ne sera pas la dernière, indiquent les organisateurs. Entendre par là que les responsables du comité de soutien aux travailleurs de Cevital comptent maintenir la pression jusqu’à la libération du patron du groupe.

Source : lexpressiondz.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here