INCARCÉRÉE À BLIDA DEPUIS JEUDI DERNIERHanoune a fait appel de sa détention provisoire

0
«Elle a été incarcérée car elle a joué son rôle de politique»

Une pétition pour la libération de Louisa Hanoune a été lancée.

Le secrétariat permanent du bureau politique (Spbp) du Parti des travailleurs a rendu public, hier, un communiqué où il est fait état que le collectif des avocats a pu voir Louisa Hanoune à la prison de Blida où elle est incarcérée depuis jeudi 9 mai.
Le collectif des avocats a révélé que Louisa Hanoune a fait appel, 24 heures après son arrestation, de la décision du juge d’instruction de sa mise en détention provisoire. L’appel sera examiné lors de l’audience programmée pour lundi 20 mai.
Le collectif nous a également informés qu’elle avait un très bon moral et affichait une grande sérénité, car elle n’a absolument rien à se reprocher sur ses actions et ses activités aussi bien comme responsable politique, que comme citoyenne.
Informée des différentes prises de position contre son incarcération, elle a tenu à saluer et remercier, les partis politiques, les organisations syndicales, les responsables politiques et syndicaux, les personnalités nationales, les avocats, les journalistes, les étudiants, ainsi que toutes les citoyennes et citoyens qui lui ont manifesté leur solidarité et ont appelé à sa libération. Elle a également salué le comité national pour sa libération, qui s’est constitué, hier, au siège national du PT et la campagne internationale que mène l’Entente internationale des travailleurs et des peuples, rapporte le communiqué.
Par ailleurs, l’ancienne ministre et amie très proche de Louisa Hanoune, Khalida Toumi, a qualifié d’«un tournant dangereux» l’arrestation de Louisa Hanoune. En exprimant sa solidarité avec Mme Hanoune, elle a déclaré: «Elle a été incarcérée car elle a joué son rôle de politique.» «Il faudrait que les citoyens se rendent compte que c’est une menace contre tout le monde. C’est un précédent grave qui signifie que celui qui ne se soumet pas, risque d’être arrêté», a-t-elle estimé. Elle a interpellé les chaînes de télévisions qui ont retransmis les images, initialement diffusées par l’Entv, montrant Louisa Hanoune gravissant les marches du tribunal. «Elle a été filmée à son insu.»
Elle s’est s’interrogée aussi sur les raisons de l’incarcération de Louisa Hanoune: «Même si elle a participé à la réunion du 30 mars, à cette date le président était en poste, tout comme son conseiller, Saïd Bouteflika. Elle était dans son rôle de rencontrer qui elle veut, même le frère du président, pour débattre pour trouver une solution à la crise», a-t-elle fait remarquer. «Il faudrait que les citoyens se rendent compte que c’est une menace contre tout le monde», insiste l’ancienne ministre de la Culture.
Une pétition pour la libération de Louisa Hanoune a été lancée et déjà de nombreuses personnalités historiques, syndicales, politiques et médiatiques y ont adhéré.
Par ailleurs, après avoir affirmé, vendredi, que «son parti n’avait pas de position à exprimer concernant l’incarcération de Louisa Hanoune, faute de données sur les accusations, le président du MSP, Abderrezak Makri a tenté de rectifier le tir ce samedi. «Si la raison de sa détention provisoire est sa position politique ainsi que les contacts qu’elle a noués dans ce cadre, protégée légalement et constitutionnellement, nous condamnons cette décision car il s’agit d’un acte grave qui devrait être rectifié et elle doit être libérée», a-t-il écrit sur sa page facebook.
«Mais si les autorités judiciaires et militaires ont la preuve d’infractions à la loi et afin de préserver la crédibilité des institutions de l’État et de sensibiliser tout le monde, l’opinion publique doit être éclairée sur la question à travers les données», ajoute-t-il encore. Rappelons que Louisa Hanoune a été mise en détention préventive par le tribunal militaire de Blida, jeudi dernier. Cette incarcération entre dans le cadre de l’enquête sur les généraux toufik et Tartag, qui sont poursuivis pour «complot contre l’autorité de l’armée et complot contre l’autorité de l’État».

Source : lexpressiondz.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here