Incendie à TIZI OUZOU : les sinistrés reçoivent les aides

Algérie- Suite aux incendies qui s’enchainent dans plusieurs villes d’Algérie, nombreux sont ceux qui ont été touché. Cependant, des personnes de bonne volonté n’ont pas manqué de se manifester pour venir en aide aux victimes, c’est le cas de la coordination des comités de village.

Pour porter aide et assistance aux populations des autres localités de la wilaya de Tizi Ouzou, qui ont été sérieusement touchées par les incendies, la coordination des comités des villages d’Aït Yahia Moussa a mobilisé les citoyens de la région. « Chaque jour, nous acheminons des dons alimentaires et effets vestimentaires aux zones touchées. Nous sommes arrivés aux Ouadhias, à Aïn El-Hammam, à Larbâa Nath Irathen et ailleurs. Pratiquement, nous avons un convoi par jour », a-t-on appris du président Mohamed Chebouti.

Actuellement, l’ex-siège de l’APC est utilisé comme point de collecte de l’aide alimentaire, médicale et matérielle au profit des sinistrés. « Nos bénévoles reçoivent des dons, puis les trient, avant de les acheminer aux sinistrés », a-t-il expliqué. Depuis samedi, la coordination a ouvert la cantine scolaire de l’école primaire Frères-Belkacemi, du chef-lieu communal, pour préparer des repas chauds aux sinistrés. « Rien que samedi après-midi, nous avons acheminé 300 repas aux Ouadhias, d’autant plus que le nombre de familles sinistrées est en hausse après qu’Aït Abdelmoumen et Taguemount Lejdid ont été la proie des flammes dans la soirée de vendredi. Des centaines de repas seront servis pour les villages de Bouzeguène touchés par les flammes. Nous leur acheminons aussi de l’eau minérale », a conclu M. Chebouti.

Lire cet article  Alerte météo : des pluies abondantes dans 5 wilayas

À noter que la solidarité ne faiblit pas dans toute la région de Draâ El-Mizan. Chaque jour, d’interminables convois d’aide traversent le centre-ville et empruntent la RN 30 allant jusqu’à Boghni pour rallier Takhoukht et ensuite prendre la direction d’Ath Yenni, Ath Ouacif, Larbâa Nath Irathen et Aïn El-Hammam. “Il ne se passe pas une heure sans qu’un convoi de camions, de semi-remorques, de camions frigorifiques ne traverse la ville en direction des villages de la haute Kabylie. Certes, nous avons aidé nos amis lors du séisme de Boumerdès, mais, pour cette fois-ci, c’est inédit”, a répondu Hamid, un membre bénévole activant dans l’association Nass El-Kheir de Draâ El-Mizan.

Lire cet article  Émigration clandestine des Algériens : « C’est un double suicide » dixit le Pr Mustapha Khiati

Le même constat a été observé du côté de Tizi Ghennif où le groupe “zabandits” et d’autres associations se sont mobilisés aux côtés des sinistrés, car ces bénévoles acheminent quotidiennement des aides en tout genre vers les zones impactées par cette catastrophe, au point où ils ne cessent de lancer des appels à des renforts de camionneurs et autres moyens de transport pour y acheminer ces grandes quantités de produits collectées.

 

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS