Incendies de forêt au Maroc : plusieurs hectares partit en fumée

Monde – Les séries d’incendies continuent de se déclencher dans plusieurs pays de la zone méditerranéenne. À l’instar de son grand voisin l’Algérie, le Maroc est frappé de plein fouet par des incendies qui ravagent tout sur leur passage. Selon de nombreux experts, cette vague de catastrophe naturelle est à mettre à l’actif su réchauffement climatique.

Au Maroc, c’est la province de Chefchaouen qui est particulièrement impactée par les incendies de forêt. Elle est située dans le nord du pays et les sapeurs-pompiers mènent un combat héroïque afin de limiter au maximum la propagation des flammes.

Selon les informations délivrées par les responsables en charge des eaux et forêts de Chefchaouen, plus de 200 hectares du couvert végétal de la zone ont été carbonisés. D’importants moyens furent mobilisés afin de lutter contre ces incendies qui n’ont fort heureusement, engendré aucune victime.

Une vague inouïe de chaleur 

Quatre canadairs survolent régulièrement les zones impactées ce qui permet de faciliter les interventions des sapeurs pompiers. Cela fait plusieurs semaines maintenant que le royaume chérifien est confronté à d’importantes vagues de chaleur. Durant ces quatre derniers jours, le thermomètre a affiché 49 degrés.

Le réchauffement climatique n’est également pas étranger à ces départs d’incendies qui sont localisés dans le bassin de la méditerranée. Les bilans divergent d’un pays à un autre. En ce concerne le bilan humain, l’Algérie paye un très lourd tribut avec plus d’une soixantaine de personnes qui sont décédées

Lire cet article  Vers un mouvement national des enseignants ?

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS