Incendies de forêt : une cellule psychologique pour les sinistrés

Algérie – Depuis plusieurs semaines maintenant, l’Algérie fait face à de gigantesques feux de forêt qui ont engendré d’importants dégâts. Les incendies étaient d’une violence inouïe. Tous les moyens furent mobilisés afin de circonscrire l’avancée des flammes. La protection civile, les éléments des eaux et forêt, les forces armées nationales, les volontaires tous étaient mobilisés pour lutter contre les incendies.

Les incendies, en particulier ceux qui touchent les forêts sont des catastrophes naturelles qui marquent à jamais. C’est une expérience effroyable qui laisse des séquelles à toute personne ayant vécu ce genre d’événements.

La Kabylie a payé un lourd tribut. En plus des milliers d’hectares qui furent ravagés par les flammes, le bilan humain est également très lourd. Les sinistrés se comptent par centaines. Plusieurs maisons d’habitation ont été détruites par les incendies en l’espace d’un temps record.

Traumatisme à vie 

À l’heure actuelle, nombreux de ces sinistrés sont désemparés. Le président Abdelmadjid Tebboune a annoncé il y a quelques jours qu’une enveloppe budgétaire sera dégagée afin de venir en aide aux sinistrés.

Dans un autre registre, des psychologues ont indiqué qu’il faut une prise en charge psychologique rapide des sinistrés car ces derniers ont vécu un véritable traumatisme. Pour les psychologues, la majorité des sinistrés seront confrontés au syndrome de stress post-traumatique.

Les spécialistes ont donc plaidé pour la mise en place d’une cellule psychologique qui va prendre en charge les sinistrés afin de les aider à mieux traverser la période délicate qui s’annonce.

Lire cet article  La militante Amira Bouraoui condamnée à quatre ans de prison

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS