Indignation en Algérie : le wali de Ain defla insulte le père du jeune Djamel Bensmail brulé vif, selon un témoin

Alors qu’Alger a dépêché un conseiller du président Tebboune et le wali de Ain Defla pour présenter des condoléances, ce dernier aurait insulté le père de Djamel Bensmail, le jeune homme, accusé à tort d’être un pyromane et tué devant les locaux de la police. Les internautes sont plus qu’indignés.

C’est l’indignation sur les réseaux sociaux algériens après la diffusion cet après-midi d’une vidéo montrant un geste indécent du wali de Ain Defla à l’égard du père de Djamel Bensmail.

Les images montrent clairement cet officiel pousser la main du père de celui qui est devenu l’un des martyrs des feux de forêts qui ont ravagé au moins 14 wilayas algériennes. Tout en faisant ce geste, il grommelle quelques mots inaudibles dans les vidéos diffusées, mais qu’un témoin cité par la page ShihabPresse affirme être des insultes à l’encontre du père de la victime.

Lire cet article  Le bilan des feux de forêt en Kabylie défie l'entendement

S’il n’est pas possible de confirmer ces graves accusations, le geste du père de Djamel Bensmail donne de sérieuses présomptions. Puisque, immédiatement après que le wali lui a touché le bras, il le retire brusquement et s’éloigne de l’individu envoyé par le président Tebboune. Cette scène étrange s’est produite quand le conseiller d’Abdelmadjid Tebboune tenait son discours devant les caméras de télévisions. Evidemment, sur les réseaux sociaux, les condamnations n’ont pas tardé.

Ce sont ceux qui fabriquent les tyrans… Qu’attendre de ceux qui se sont autoproclamés sultans… Les couches Pampers montrent leurs vrais personnalités tellement ils se pissent dessus, s’indigne Amir Pinces, un internaute, en commentaire sur la même page. Cet individu (le wali) doit être corrigé. Nous n’allons pas nous taire face à la “hogra” et l’oppression. Il faut partager (la vidéo) comme ça on dévoile leur vrai visage”, dit un autre. Alors qu’un troisième réclame la “démission du wali”.

Lire cet article  Benadberrahmane aux institutions financières internationales : "l'Algérie va prendre son destin en main

Sur un post en français, les commentaires sont similaires, mêlant colère, indignation et dégoût envers les dirigeants algériens. Un comportement très lâche de la part de wali de Ain Defla et cela au sein de la maison de père de Djamel. Ils sont sales Rabbi ikoun m3ak (Que le Seigneur soit avec toi) père de Djamel Bensmail, écrit l’auteur du post. Il ne fallait pas l’accueillir, dit Hadjer Zan. Alors qu’une autre internaute peste: “Je suis choquée”.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS