Insolite : En Algérie, une fatwa interdit le débat sur les effets secondaires du vaccin

ObservAlgérie – Les débats sur les effets secondaires du vaccin font l’objet d’une fatwa en Algérie. Le président de la Commission ministérielle de la Fatwa, Mohand Idir Mechnane, a déclaré que le débat sur les effets négatifs du vaccin contre le Covid-19 est une forme de « rumeur ».

Intervenant sur les ondes de la Radio Sétif, il a affirmé que les plus grandes institutions scientifiques confirment l’efficacité du vaccin. Ainsi, le Président de la Commission ministérielle de la Fatwa considère que « la fabrication de rumeurs est illicite dans la charia (droit musulman) parce que la rumeur est du mensonge et le mensonge est illicite ».

Lire cet article  Payer un salaire au chômeur, est ce une bonne idée ?

Mohand Idir Mechnane a ajouté que la commission des fatwas avertit « sur ces rumeurs qui portent atteinte au moral et qui sèment le doute. L’individu doit être utile à la société et ne doit pas lui porter préjudice ». Il conclut que « la science et la médecine ont confirmé l’efficacité du vaccin anti-covid 19 » et appelle a « se vacciner pour reprendre une vie normale ». Il faut dire que la commission appelle à « répandre les pensées positives au sein de la société » et à « rassurer les citoyens ».

Il faut dire qu’en cette conjoncture, tout est utilisé en Algérie pour inciter les citoyens à se faire vacciner. Cependant, l’introduction de la religion dans un débat scientifique relève de l’insolite. Cette instrumentalisation de la religion a interpellé les internautes qui refusent des arguments religieux dans un débat purement scientifique.

Lire cet article  Justice : le général major Ghediri connaîtra son sort aujourd'hui

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS