Algérie – France : Les élections présidentielles dans le viseur d’Emmanuel Macron

0
Source :

Un ministre français, qui désire garder l’anonymat, a révélé au quotidien Le Monde que les élections présidentielles algériennes du 12 décembre prochain sont dans le viseur du président français Emmanuel Macron. Ce dernier craindrait une probable vague d’immigration, causée par une crise politique accentuée en Algérie.

Immigration : Emmanuel Macron monte au créneau

En effet, le 4 septembre, devant son gouvernement réuni en séminaire à l’Élysée, le chef de l’État français aurait manifesté sa volonté de monter au créneau sur l’immigration. Un participant a d’ailleurs rapporté au journal Le Monde que Macron aurait émis, en des termes parfois crus, son souhait d’augmenter les expulsions. « Le président était très remonté ce soir-là, c’était du Sarkozy qui avait branché le karcher », avait témoigné ce participant.

Lire aussi  Le hirak fait parler l’Europe

Un autre cadre de la majorité a déclaré à cette rédaction française que « le président a beaucoup évolué depuis 2015. Son soutien à la chancelière Angela Merkel dans l’accueil des migrants était sur une ligne humaniste. Depuis, il a évolué vers une position plus équilibrée ». Ainsi, la France sait que dans le futur, l’existence de zones de conflits, le réchauffement climatique et d’autres événements conduiront à ce que de nouvelles vagues migratoires aient lieu. Emmanuel Macron doit armer son pays et se tenir prêt.

L’immigration pouvant résulter de la crise algérienne fait peur à Emmanuel Macron

« … savoir si la France peut résister à l’afflux d’un million de personnes venues d’Algérie… »

Un ministre a estimé que « l’enjeu est de savoir si la France peut résister à l’afflux d’un million de personnes venues du Maghreb en cas de crise dans des pays de la région. La réponse est non ». La situation sociopolitique en Algérie n’est pas stable. Des élections présidentielles sont prévues pour le 12 décembre prochain, et nul ne peut prédire l’avenir de ce pays. Surtout que des élections ont bien été annulées, puis reportées précédemment.

Lire aussi  SOUDAN : Le parti de Omar al-Bachir dissous

Ce ministre français proche d’Emmanuel Macron a affirmé que « les élections algériennes se trouvent dans le viseur du président français, plus que n’importe quelles autres élections présidentielles ». Si les éventements tournent mal en Algérie, Macron devra affronter la question de l’immigration. Un problème auquel les autorités françaises n’auraient pas encore trouvé de solution.

Source :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici