in

INVESTITURE AUJOURD’HUI DE ABDELMADJID TEBBOUNE : Une nouvelle ère pour l’Algérie

Les Algériens ne rateront pas son premier discours à la Nation. Une prestation qui a son poids politique et historique. Dans ce premier contact, sans filtre, avec Algériens, le chef de l’Etat pourra toucher les esprits les coeurs. C’est son premier examen, il se doit de le réussir pour le bien de l’Algérie.

C’est donc aujourd’hui en milieu de matinée, que le président élu, prendra officiellement les rennes du pouvoir en Algérie. A cet effet, une cérémonie d’investiture qui se déroulera au Palais des Nations, donnera le ton à un acte politique, mais également historique de l’Algérie indépendante. Et pour cause, après plus de dix mois d’incertitudes, de débats houleux, de marches populaires, le peuple a tranché pour le retour à la légalité constitutionnelle en votant lors de l’élection présidentielle et en portant à la tête de la République Abdelmadjid Tebboune. La cérémonie d’investiture se déroulera en présence des plus hautes autorités civiles et militaires du pays, ainsi que des représentants du corps diplomatique accrédité en Algérie. Le Président Tebboune qui a remporté la présidentielle le 12 décembre dernier, avec un taux de 58,13%, prendra ses fonctions juste après la prestation de serment, conformément à l’article 89 de la Constitution qui stipule que «le Président de la République prête serment devant le peuple et en présence de toutes les hautes instances de la Nation, dans la semaine qui suit son élection. Il entre en fonction aussitôt après sa prestation de serment».

Abdelmadjid Tebboune s’apprête à prendre les rennes d’un pays qui n’est pas dans sa meilleure forme, avec une population fragilisée par tant de débats et de clivages et qui a besoin de se réconcilier afin de fermer la porte de l’instabilité et se mettre effectivement au travail. A ce propos, le Président a beaucoup à faire pour convaincre une partie de la société qui ne veut pas admettre sa présidence. Il va lui falloir montrer tout son génie politique pour rapprocher les idées et donner tout son sens à son mandat, prioritairement tourné vers les réformes politiques profondes, dont l’Algérie a besoin. Pour ce qui le concerne, M.Tebboubne a promis lors de sa première sortie médiatique, de concrétiser les 54 engagements contenus dans son programme électoral, à commencer par une révision «profonde» de la Constitution qui donnera naissance à «une nouvelle République». Il s’est également engagé à amorcer «un dialogue sérieux au service de l’Algérie et seulement l’Algérie», tout en tendant la main au Hirak.

M. Tebboune a affirmé en outre, que la lutte contre la corruption se poursuivra et que «la grâce présidentielle ne touchera pas les personnes impliquées dans des affaires de corruption». Les problèmes de la jeunesse figurent en pôle position dans son programme, puisqu’il s’est engagé à rester à l’écoute de cette frange de la société, annonçant dans ce contexte, que le nouveau gouvernement «comptera dans ses rangs des ministres jeunes». Ce sont-là des promesses électorales dont les Algériens attendent la concrétisation. Il est clair que la mission du nouveau président de la République ne sera pas de tout repos. Mais les Algériens sauront comprendre la difficulté de la mission et jugeront leur président sur pièce. En attendant, gageons qu’ils ne rateront pas son premier discours à la Nation. Une prestation qui a son poids politique et historique. Dans ce premier contact, sans filtre, avec Algériens, le chef de l’Etat pourra toucher les esprits, les coeurs. C’est son premier examen, il se doit de le réussir pour le bien de l’Algérie.

Pour rappel, Abdelmadjid Tebboune a remporté l’élection présidentielle du 12 décembre avec 58,13% des voix exprimées, devançant de loin les quatre autres candidats, en l’occurrence Abdelkader Bengrina (17,37% des voix), Ali Benflis (10,55%), Azzedine Mihoubi (7,28%) et Abdelaziz Belaid (6,67 %).
Anissa Mesdouf

 

Comments

  1. Ça fait rire les morts et les disparus qui ont voté pour lui, pour le reste on a l’habitude de cette scène théâtrale qu’ils l’a jouent depuis 1962,des millions de morts et disparus ainsi des traumatisés à vie pour rien voir pire, que rechercher est ils ces hors la loi

  2. vive l’Algérie vive le peuple algérien patriote vive son armée nationale et populaire vive le président tebboune vive Gaid Salah la reconnaissance de ces élections de la pluralité par les grandes puissances malgré les bâtons dans les roues que le gouvernement colonial fafa pour entraver les élections présidentielle en agressant mes électeurs surtout les chibanis les femmes seul sans défense par les Zouaves MACAQUES DU MAK aux origines bulgare aujourd’hui c’est la joie et la fête dans le cœur de tous les Algériens patriotes quant aux ZOUAVES il ne vous reste plus qu’à rentrer chez vous en Bulgarie il n’y a plus rien pour vous en Algérie le MAK sera déclaré prochainement organisation terroriste et sera pour chasser il ne pourra plus se cacher chez Mama Fafa ou tata sion encore un petit mot au Rajeux haineux zouaves bulgaro sionistes. Monte sur mon index mettez de l’huile et glisser dessus que la peste vous emporte et que la haine vous explose

  3. Une nouvelle merde pour l Algérie, gouvernés par un vagin alias eteboune un gros porc pédophile alias gaid khorti

  4. Les beniwiwi,harki,sont toujours là, placer un vagin pour gouverner l Algérie ,il faut le faire de surcroît un vagin cocaïnomane, einh c est des salades hin han hi han…

Loading…

0