Israël compte installer des usines de montage de drones tueurs près des frontières algériennes

Algérie –Apparemment le couple Israélo marocain a décidé de menacer ouvertement l’Algérie surtout avec la construction des deux usines de montage de drones kamikazes au Maroc. Les appareils dont l’Etat hébreu compte doter l’armée marocaine et d’autres Etats africains alliés sont destinés à mener des opérations militaires mais aussi à collecter des renseignements, selon Shephard Media qui précise que le régime de Rabat a acquis le système de défense antiaérien israélien. Le site, spécialisé dans les questions de défense et d’armement, avait précisé, au lendemain de la signature de l’acte d’allégeance du Makhzen à l’entité sioniste, que Rabat était «sur le point de se procurer une gamme d’équipements de défense israéliens dans le cadre d’un protocole d’accord récemment signé», en s’interrogeant : «Qu’est-ce que Rabat espère réaliser ?»


«Après qu’Israël et le Maroc ont signé un protocole d’accord le 24 novembre pour une coopération renforcée en matière de défense et de partage de renseignements, Shephard a obtenu la confirmation de plusieurs sources que le pacte de sécurité prévoyait également une coopération sur la fabrication, sous licence, d’UAV, y compris des munitions flottantes, l’achat de la technologie C-UAS de la société israélienne Skylock et l’achat de missiles anti-aériens Barak 8», souligne le site anglophone, selon lequel «certaines de ces informations confirment une publication du 21 novembre sur la page Facebook officielle des forces armées marocaines, qui indiquait que le ministère de la Défense avait acheté Skylock Dome ainsi que quatre systèmes C-UAS supplémentaires, dans le but de renforcer sa capacité à identifier et neutraliser les drones».

Lire aussi :
Algérie : la répression s'accentue

Notons que «ce n’est pas la première fois que le Maroc achète des systèmes sans pilote à Israël, car Shephard Defence Insight note que Rabat a acquis quatre drones multi-rôles MALE Elbit Hermes 900 plus tôt cette année, bien qu’aucun de ces avions n’ait été vu en service, ce qui suggère qu’ils n’ont pas encore être délivrés», dévoile le site qui précisait que le Maroc «a l’intention non seulement d’étendre sa flotte de drones, comme en témoignent deux accords cette année pour l’achat de Bayraktar TB2, mais également d’accroître ses capacités de production nationales via le transfert de technologie». La prédiction de Shephard Defence Insight s’est confirmée et l’installation des usines israéliennes est pour bientôt, vraisemblablement dans le nord-est et le sud du pays, indique-t-on.

Israël se donne pour mission d’armer le Maroc et de moderniser ses équipements militaires vieillissants dans ce qui semble être une préparation à un conflit armé dans la région, les objectifs des deux pays étant clairement tournés vers l’Algérie voisine qu’Israël cherche à provoquer en recourant à une guerre par procuration.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL