Justice en Algérie : durcissement de peine à l’encontre de Hamid Melzi


Algérie – Hier dimanche 19 décembre 2021, le procureur général près la Cour d’Alger a requis, le durcissement de la peine à l’encontre de tous les accusés dans l’affaire de l’ancien Directeur général (DG) de la résidence d ‘Etat “Sahel”, Hamid Melzi .

Le représentant du ministère public a également requis un de prison ferme assortie d’une amende de deux (2) millions de DA d’amende contre les accusés qui ont reçu de l’innocence dans cette affaire.

Le procès en appel de Hamid Melzi s’est ouvert hier, 19 décembre, à la Cour d’Alger après plusieurs rapports.

Notons que l’ancien responsable, qui se trouve en détention depuis mai 2019, est accusé de « blanchiment d’argent »», « transfert de biens provenant de la criminalité », « abus de fonction à l’effet d’accorder d’industries privilèges », « incitation d’agents publics à exploiter leur influence en vue de violer les lois et réglementations en vigueur » , et « conclusion de contrats en violation des dispositions législatives et réglementaires en vigueur », selon l’AP.

Pour rappel,Hamid Melzi a été condamnéen première instance, rappelons le, à une peine de 5 ans de prison ferme, assortie d’une amende de 8 millions de DA.

D’autres anciens responsables sont poursuivis dans cette affaire dont Ahmed Ouyahia qui a été condamné à une peine de six ans de prison ferme assortie d’une amende d’un million de DA et Abdelmalek Sellal qui a écopé d’une peine de cinq ans de prison ferme, assortie d’une amende d’un million de DA.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL