Justice en Algérie: un an de prison ferme pour le journaliste Mustapha Bendjema

Algérie –Poursuivi pour “diffamation” et “atteinte à l’intérêt national” à la suite d’une plainte du wali d’Annaba, le rédacteur en chef du quotidien régional Le Provincial, Mustapha Bendjema, a été condamné à une peine d’un an de prison ferme assortie d’une amende de 200 000 DA à titre de dédommagement au bénéfice de la partie plaignante.

Selon Me Kheireddine, l’avocat du journaliste, explique que son client n’a pas pu assister à l’audience du 20 décembre 2021 pour des raisons de santé et qu’il a l’intention de faire opposition de ce jugement.


Rappelons que cette affaire remonte au mois de mars 2020, au tout début de la crise sanitaire liée à la Covid-19, lorsque Mustapha Bendjema avait dénoncé, à travers les réseaux sociaux, la célébration d’un mariage dans un restaurant de la ville en dépit de l’interdiction formelle de tout rassemblement par les autorités.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL