Justice : Un ancien candidat à la présidentielle de 2019 condamné

Algérie Le procureur de la République près le Tribunal criminel de Dar El Beida a requis mercredi une peine de 7 ans de prison ferme contre de Ali Ghediri.

L’ancien candidat à la présidentielle d’avril 2019, est poursuivi pour “participation en temps de paix à une entreprise visant à fragiliser le moral de l’Armée nationale populaire (ANP)”. Le représentant du parquet a requis, également, une peine de 20 ans de prison ferme à l’encontre de Hocine Guasmi, comparaissant dans la même affaire. Ce dernier est, d’ailleurs, poursuivi pour “faux et usage de faux” “usurpation d’identité”, “intelligence avec l’étranger” et “fragilisation du moral de l’Armée nationale populaire (ANP)”.

Lire cet article  Algérie : Un ancien député du FLN placé sous mandat de dépôt

Le procureur de la République a justifié les peines requises par “la gravité des faits reprochés” aux accusés. Exprimant, en outre, son souhait que ces peines “sévères” puissent “servir d’exemples” à l’avenir.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS