Karim Khan, nouveau patron de la CPI

Ce jeudi 17 juin, l’avocat britannique Karim Khan a officiellement succédé à Fatou Bensouda à la tête de la Cour Pénale Internationale. Il devient dont la troisième personnalité à prendre la tête de cette institution judiciaire basée à La Haye aux Pays-Bas qui enquêtes sur les dossiers de crimes de guerre. Ces prédécesseurs sont entre autres, l’argentin Louis Moreno Ocampo et la gambienne Fatou Bensouda.

Un nouveau mandat et de nouveaux objectifs

Il faut noter que c’est en février dernier que Karim Khan a été élu nouveau président de la Cour Pénale Internationale en obtenant 73 voix sur 123. À 51 ans, l’avocat britannique qui st réputé pour ses compétences aura pour mission de faire la lumière sur les différents dossiers de crimes de guerre, génocides, crimes contre l’humanité. “Je m’engage solennellement à remplir mes fonctions et à exercer mes pouvoirs de procureur de la Cour pénale internationale avec honneur, fidélité, impartialité et conscience”dira le nouveau président de la CPI lors de sa prestation de serment. Une nouvelle ère s’ouvre donc à La Haye avec Karim Khan. Quant au président sortant pour ne pas dire la présidente, Fatou Bensouda, elle a déclaré quitter son poste avec le sentiment du devoir accompli.

Lire cet article  Bilan actualisé de la covid-19

Durant son long passage devant la juridiction internationale Fatou Bensouda a marqué les esprits par sa témérité et son leadership. Elle a notamment eu à gérer des dossiers emblématiques comme. On peut citer entre autres les procès de Charles Taylor, Jean Pierre Bemba, Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé. Il y a quelques jours, c’est sous son mandat que l’ex-dignitaire des Serbes de Bosnie, le général Ratko Mladic a été condamné à perpétuité pour le massacre de Serbes musulmans de Srebennica dans les années 90.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS