La défense d’Ouyahia et de Sellal pointe du doigt Bouchouareb : C’est le pouvoir réel qui a détruit l’Algérie»

0

Ouvert depuis une semaine devant la 1re chambre pénale près la cour d’Alger, le procès en appel des hauts fonctionnaires de l’Etat et des hommes d’affaires liés aux «indus avantages» accordés dans le cadre du montage automobile et au «financement occulte» de la campagne électorale du Président déchu pour un 5e mandat n’a pas livré tous ses secrets.

Les dernières plaidoiries des avocats des deux anciens Premiers ministres, Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia, se sont terminées très tard dans la nuit de dimanche à lundi, dans une salle bondée de policiers et de journalistes. Composée de deux avocats, la défense de Abdelmalek Sellal clame «l’innocence» de son mandant et demande la relaxe.

Lire aussi  Algérie Télécom : Le PDG démis de ses fonctions

Pour elle, «la poursuite engagée contre ce commis de l’Etat est politique. Elle ne relève pas du droit. Tous les articles de la loi sur la corruption lui ont été collés. C’est un acharnement judiciaire.» Me Amine Sidhoum commence par dénoncer «cette armada d’inculpations, pour lesquelles le parquet a requis 20 ans de prison, sans apporter une seule preuve matérielle ou logique. Il a parlé de tout, du hirak, de la maladie du Président, de la situation du pays mais pas un mot sur le droit. Il va jusqu’à dire que les prévenus ont trahi le pays. C’est très grave…».

L’avocat revient au contexte dans lequel exerçait son mandant. «Ne nous voilons pas la face. Tout le monde sait qu’en 2013, c’était le groupe des cinq, plus précisément le G5 (les deux frères Kouninef, Saïd Bouteflika, Ali Haddad et Bouchouareb, ndlr) qui gérait et décidait, lors de ses réunions sur les hauteurs d’Alger, de l’avenir du pays. Le problème de l’Algérie n’est pas avec les personnes mais avec le système. C’est la triste réalité. Nous sommes devant un règlement de comptes entre des clans au pouvoir», lâche-t-il avant de revenir aux faits.

Lire aussi  Algérie Télécom : Le PDG démis de ses fonctions

 

Source article : elwatan.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici