La DGSN retire les armes et les gyrophares aux «privilégiés» sous Bouteflika

1

Par R. Mahmoudi – Selon le quotidien Ennahar, le ministère de l’Intérieur aurait instruit la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), d’entamer les procédures de récupération  des gyrophares et des permis de port d’armes individuelles accordés à «un grand nombre de responsables et d’hommes d’affaires», impliqués dans des affaires de corruption ou de fuite de capitaux.

Ainsi, selon le quotidien Ennahar, des instructions supplémentaires ont été données pour procéder à la confiscation des armes détenues par des hommes d’affaires qui sont actuellement objet d’enquêtes sur des soupçons de corruption et de trafic de fonds.

Le journal cite l’exemple du vice-président de la Fédération algérienne de football, Rabouh Haddad, le frère de l’ex-président du FCE, Ali Haddad – actuellement sous mandat de dépôt – qui aurait reçu une convocation par la Sûreté nationale, dans le cadre de l’application des mesures de restitution des équipements de sécurité appartenant à la DGSN, ainsi que les permis de port d’armes.

R. M.

Source : algeriepatriotique

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here