La facture “salée” laissée par Ali Haddad aux Algeriens !

5

À la veille de sa démission, l’ancien président du Forum des chefs d’entreprise (FCE) aurait signé, avancent des sources dignes de foi, des chèques d’un montant total de 20 milliards pour diverses dépenses. 

De cette facture globale, 12 milliards ont été attribués à un bureau d’études américain dans le cadre du projet de siège social du FCE de Bab Ezzouar.

Selon les mêmes sources, il aurait même laissé une facture impayée d’un milliard de centimes concernant l’achat de son bureau au sein de cette organisation et de ceux d’une cinquantaine d’employés qui n’auraient jamais mis les pieds au forum.

Toutes ces décisions ont été prises, indiquent nos sources, avec la complicité du bureau exécutif.

5 COMMENTS

  1. j’aime beaucoup les américains, ils prennent l’argent des algériens et ils les prennent pour des cons

  2. Je salut liberté de la semaine écoulée qui a rappelé le comportement des entreprises au temps de Bouteflika de n appliquer que des contrats de travail à durée déterminée au vu et au su de la réglementation en vigueur , on dirait que toutes ces soit disant sociétés ont vraiment de la monnaie et de la devises fruit de leur ignorance si ce n est le pétrole et le chantage zaima du chômage tout ces nouveau affairistes seraient restes dans leur barraques à fruits et légumes.

  3. Ils n’ont qu’a Saisir ses bien, les cendres, réglé les factures et créé des emplois avec le reste.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here