La haute hiérarchie militaire dans la tourmente

AlgérieCes dernières semaines, le haut commandement militaire est dans la tourmente. En effet, plusieurs hauts responsables de la grande muette sont impliqués dans de vastes scandales de corruption. On se rappelle que nos confrères d’Algérie Part ont eu à faire des révélations fracassantes qui ont mis dans l’embarras de hauts gradés.

Il y a un service en particulier qui retient toutes les attentions, il s’agit de la Direction de la Documentation et de la Sécurité Extérieure (DDSE). On se rappelle de l’affaire du général-major Mohamed Bouzit qui est actuellement sous les verrous du tribunal militaire de Blida.

Jusqu’à une époque récente, le général-major Mohamed Bouzit était l’un des Hommes les mieux informés et les plus influents d’Algérie. Des investigations ont montré que le général a profité de sa position très stratégique à des fins personnelles.

La grande muette est-elle malade ?

Mohamed Bouzit a entraîné dans son sillage d’autres gradés. Selon nos confrères d’Algérie Part, ils seraient 23 officiers de la DDSE a avoir été sous le coup d’une enquête. La DDSE est d’une importance capitale au sein de l’appareil sécuritaire algérien.

Malheureusement, ces dernières années, les responsables de la sécurité extérieure se sont illustrés de la plus mauvaise des manières en traînant de très nombreuses casseroles. L’intérêt supérieur de la nation n’était plus la norme la plus partagée et avait laissé la place aux intérêts égoïstes.

Des pratiques pas du tout catholiques se déroulent au niveau de la Direction de la Documentation et de la Sécurité Extérieure, toute chose qui altère fortement la réputation de l’institution. Il fut un temps où la DDSE était dirigée par des Hommes compétents, patriotes, intègres qui avaient l’amour du pays, prêts à consentir d’innombrables sacrifices pour le bien être de la nation. Un travail de fond devra être fait pour redonner à la DDSE ses lettres de noblesse.

Lire aussi :
Migration : « Il n'y aura pas de financement de barbelés et de murs aux frontières de l’UE», Ursula von der Leyen présidente de la Commission européenne

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL