La pandémie du coronavirus gagne du terrain : Le monde entier en état d’alerte

0

Le nombre de cas de Covid-19 recensés dans le monde s’établissait dimanche à 17h GMT à 159 844 cas recensés dans le monde, selon un bilan établi par la presse européenne à partir de sources officielles. La maladie a tué 6420 personnes dans le monde, dont plus de 2291 en Europe, devenue «l’épicentre» de la pandémie, selon l’OMS.

Les marchés boursiers européens ont ouvert en chute libre hier malgré l’offensive des Banques centrales du monde entier face au choc de la pandémie de Covid-19, dont le bilan, principalement en Europe, s’aggrave de façon exponentielle, poussant les Etats à confiner leurs populations et à fermer leurs frontières.

La Réserve fédérale américaine (Fed) a brutalement baissé ses taux d’intérêt à zéro dimanche, tout en participant à une action mondiale concertée des banques centrales pour approvisionner le monde en liquidités. La Fed a ainsi annoncé l’achat de 500 milliards de dollars de bons du Trésor et de 200 milliards de dollars de titres hypothécaires pour soutenir les marchés.

Mais ces annonces n’ont pas suffi à rassurer et les Bourses ont plongé à l’ouverture en Europe, après avoir piqué du nez en Asie-Pacifique (-9,7% à Sydney, une chute historique). Les marchés sont tétanisés par les craintes d’une récession face à une épidémie qui semble ralentir dans son berceau asiatique mais se propage sur les autres continents, et ce, alors que les conséquences économiques du coronavirus s’annoncent de plus en plus catastrophiques.

Lire aussi  Algérie Télécom : Le PDG démis de ses fonctions

L’Union européenne anticipe une récession en 2020 «de 2 à 2,5%», a annoncé hier le commissaire européen chargé du Marché intérieur Thierry Breton. La Chine a fait état hier du premier recul de sa production industrielle en près de 30 ans et d’un effondrement des ventes de détail. Le nombre de cas de Covid-19 recensés dans le monde s’établissait dimanche à 17h GMT à 159 844 cas recensés dans le monde, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles.

Le sombre constat de l’OMS

La maladie a tué 6420 personnes dans le monde, dont plus de 2291 en Europe, devenue «l’épicentre» de la pandémie selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), et l’Italie et l’Espagne, où les contaminations explosent, sont particulièrement touchées.

Lire aussi  Algérie Télécom : Le PDG démis de ses fonctions

Il y a désormais plus de décès recensés ailleurs dans le monde (3221) qu’en Chine (3199). Point de départ de l’épidémie et pays le plus frappé, la Chine semble avoir enrayé la propagation du virus avec seulement 16 nouveaux cas lundi, dont 12 importés de l’étranger.

De nombreux pays cherchent à se protéger en s’isolant toujours plus, jusqu’à l’intérieur de l’Union européenne, mettant à mal le principe européen de libre circulation. La Russie, la République tchèque, l’Argentine, la Colombie ou encore le Guatemala ont eux aussi annoncé dimanche la fermeture totale ou partielle de leurs frontières.

Pays le plus touché en Europe par la pandémie, l’Italie a enregistré dimanche un nombre record de 368 nouveaux décès en 24 heures, qui porte le nombre des morts à 1809. Le Premier ministre italien, Giuseppe Conte, a appelé à «une coordination européenne» dans les domaines de la santé et de l’économie pour affronter le coronavirus, avertissant que son pays n’avait pas «encore atteint le pic» de contagions.

Source article : elwatan.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici