La pandémie ne fait qu’impacter le cours du pétrole

Algérie – Avant l’avènement de la crise sanitaire du coronavirus, l’économie algérienne subissait un gros contrecoup à cause des fluctuations sur le marché du pétrole. Ces fluctuations ont durement éprouvé les fondations d’une économie qui est essentiellement basée sur l’or.

En 2020, l’avènement du coronavirus est venu porter le coup de grâce. La pandémie a grandement impacté l’économie mondiale avec une baisse des activités. Le marché du pétrole a été frappé de plein fouet par la pandémie.

L’or noir et la covid-19

Dès lors, les pays dont l’économie se fondait sur le pétrole ont connu une grave récession. Depuis l’apparition de la maladie à coronavirus, le prix du baril du pétrole est soumis à diverses variations. Tout récemment à la bourse de Londres, le baril de Brent a atteint la valeur de 66 dollars.

Ces derniers jours, les prix du pétrole étaient assez fragiles. La propagation du variant delta n’arrange pas les choses. En effet, au fur et à mesure que la souche se répand, l’instauration de mesures restrictives plombe l’activité économique et par conséquent les prix du pétrole continuent à fluctuer.

Lire cet article  Algérie : «le secteur de l'agriculture représente 12,4% du PIB», Hamdani

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS