La voiture électrique bientôt la norme absolue en Algérie

+ RECENTS

Abonnez-vous à notre chaine youtube

La lutte pour la préservation de l’environnement est devenue un enjeu majeur pour tous les gouvernements du monde. Les activités anthropiques ont un impact considérable sur le climat et il est nécessaire de mettre en place différents mécanismes pour faire face à cette problématique. La pollution par les voitures représente un risque sans cesse croissant pur l’environnement.

Une vision respectueuse de l’environnement

Les engins à quatre roues fonctionnent généralement avec des carburants qui sont très nocifs pour le climat. En Algérie on compte près de 6,5 millions de véhicules en circulation et une grande partie de ce parc automobile fonctionne au diesel. Le diesel est connu pour être un combustible très polluant. Chaque année ce sont des millions de tonnes de CO2 qui sont libérés dans l’atmosphère.

Les premières autorités ne prennent pas ce problème à la légère et un programme ambitieux est en cours d’exécution. En effet, le projet de renouvellement du parc automobile par des voitures électriques a débuté et il va s’étaler sur plusieurs années. L’objectif est d’atteindre 0 % de CO2 dégagé pour les automobiles. Le ministre de l’Énergie a indiqué qu’un travail en amont sera fait pour rendre disponible l’électricité, indispensable au fonctionnement des voitures électriques.

Ce jeudi 1er juillet pour donner plus de force à cet élan visant la protection de l’environnement, les autorités ont pris une grande décision. En effet, il a été décidé que seul le carburant sans plomb sera autorisé à être commercialisé dans les différentes stations d’essence. L’Algérie est donc entrain de mettre les petits plats dans les grands pour réussir sa transition énergétique dans le domaine de l’automobile.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES PLUS LUS

NE MANQUEZ PAS !