L’agression violente de manifestants à Oran pourrait ne pas être un dérapage

4

La scène montrant une poignée de «policiers» s’avançant vers un petit groupe de manifestants pacifiques à Oran, avant de les asperger de gaz lacrymogène et de les brutaliser, pourrait avoir été planifiée par des cercles occultes à des fins non révélées. C’est ce que pensent des sources très au fait des questions sécuritaires. Pour ces sources, «il est fort probable que les policiers en question soient des agents des services secrets déguisés de la sorte dans le cadre d’une mission dont on ne peut entrevoir que les contours dans ce contexte de grande confusion».

«Le mode opératoire des agresseurs n’est pas habituel. Les forces de l’ordre n’opèrent pas en petits groupes et ne procéderaient pas de la sorte contre un petit carré de manifestants qui ne représentent aucune menace sur la sécurité publique», observent nos sources qui croient déceler dans «cette charge violente et injustifiée, filmée sous tous les angles, une opération qui s’inscrit dans la guerre secrète que se livrent un certain nombre de généraux autour du chef d’état-major». Selon nos interlocuteurs, «vu le timing de cette répression dont les commanditaires ont pu faire en sorte qu’elle soit vue et condamnée par le plus grand nombre, il est fort probable qu’elle obéisse à des considérations autres que celles pour lesquelles interviennent les services de police dans ce genre de circonstances».

Lire aussi  Marzouki : L’Arabie Saoudite, les Emirats et l’Egypte ciblent le Maghreb

«Cette agression à Oran, argumentent nos sources, a eu lieu au lendemain de l’annonce du nom de celui qui allait succéder à Bouteflika et au moment même où le nouveau Président multipliait les assurances sur sa détermination à tourner la page de la dictature et à tendre la main au Hirak qu’il dit respecter et bénir. Elle intervient surtout au moment où on parle de plus en plus de divisions au sein de la hiérarchie militaire au sujet du choix du candidat à la succession de Bouteflika. Ceux qui ont monté cette opération à Oran semblent être ceux qui ne voulaient pas que Tebboune siège à El-Mouradia.»

Lire aussi  Le président Tebboune est dans l’improvisation permanente

«Dans cette guerre de survie, tous les coups sont permis, et il faudra s’attendre à d’autres formes de provocation qui viseront à la fois le Hirak et le nouveau chef de l’Etat qui est dans le viseur de ses opposants au sein de l’institution militaire, laquelle est loin d’avoir levé sa tutelle sur les centres de décision politique», prédisent nos sources qui ne cachent pas leur «profonde inquiétude» quant à ces «manœuvres malsaines et hautement périlleuses».

H. A.

Source :

4 Commentaires

  1. Arrêté de raconter des salades c’est le beau frère de Gates Salah le général sawab qui a ordonné la violences policières contre les citoyens oranais. Alors pour qu’il se montre devant le Gates qu’il peut compter sur lui afin qu’il puisse remplacer le Gates ou prend au moins la place de changriha . Le Gates veut assurer quelqu’un de confiance avant son départ pour lui protéger avec ses enfants.

  2. sont que des groupes de traîtres harkis au service de leurs maîtres colonialistes, ces voyous fauteurs de troubles hors la loi partisans de la transition criminelle selon les instructions de leurs maîtres colonialistes français l’état devrait mater châtier et briser ces traîtres néo harkis des temps modernes, cette vermine est virus dangereux, ces lâches qui sont devenus une menace sérieuse contre la stabilité du pays.
    l’état devrait les briser partout les moyens, force reste à la loi.

  3. GS n’a jamais souhaité que Tebboune sera élu son homme préféré c’est Mihoubi mais le peuple a choisi différemment.Tant pis pour GS parceque maintenant va bien se venger sur les Bouteflika , Haddad et leurs amis.

  4. Se sont des Zouaves venus à ORAN .pour empêcher les citoyens algérien de voter. En agresan les vieux et les plus faibles. Mai attention vous êtes dans l’Oranais c’est pas le même chose qu’à Alger l’Oranais est très hospitalier mais si tu viens à la graisser ou foutre ta merde tu vas avoir en face l’Ouest algérien contre toi alors ZOUAVES retourne donc d’où tu viens dans ta Bulgarie c’est tout ce que je te souhaite là tu seras heureux dans ta patrie car tu n’as pas pu t’adapter à l’Algérie et son va leur peuple attention pas d’amalgame le kabyle et algérien et un grand patriote contrairement Au Zouaves sionistes bulgare

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici