in

L’Algérie compte équilibrer sa balance des paiements au plus tard en 2022

Lors de sa rencontre périodique avec les médias nationaux, le Président Tebboune a indiqué que l’Algérie a réussi, en 2020, à réduire les importations de 10 milliards USD par rapport à 2019, en dépit de la pandémie et ce, ” grâce à la production, à la maîtrise de la surfacturation et à l’application d’un contrôle plus sérieux de certains services”. C’est le site aps.dz qui donne l’information. Pendant l’année en cours, M. Tebboune a fait état, à titre d’exemple, d’un travail en cours en vue d’épargner 800 millions USD à 1 milliard USD dans les importations des médicaments, grâce à l’industrie pharmaceutique locale, ainsi que 500 millions USD qui seront épargnés dans les importations du blé qui ne dépasseront pas 400 ou 500 millions USD.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *