L’Algérie devait rompre ses relations avec le Maroc après des actes hostiles (Lamamra)

Algérie Le ministre des affaires étrangères Ramtane Lamamra a fait une déclaration de taille sur les ondes de la chaine de télévision américaine, CNN. Selon lui, l’Algérie devait rompre ses relations avec le Maroc après des “actes hostiles à la souveraineté et à l’unité de l’Algérie”.

“L’Algérie a été extraordinairement patiente face à tous les actes que le Maroc a commis contre sa souveraineté et son unité. C’est pour cela que nous pensons qu’une telle décision (la rupture des relations) a envoyé le message approprié au gouvernement du Maroc pour lui signifier que nous ne pouvions nous permettre d’accepter davantage le comportement de ce pays voisin”, déclare le chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra.

Lire cet article  Algérie-Maroc : Antonio Guterres lance un nouvel appel au dialogue

Lamamra a posé les jalons de justification de la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc. Il estime que cette décision était une “manière civilisée de mettre un terme à une situation qui ne pouvait durer davantage sans causer de dommages. Et qui risquait de mener les deux pays vers une voie non souhaitable”

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS