L’Algérie n’est pas favorable à la relation entre le Maroc et l’Israël (Ammar Belhimer)

Algérie- L’Algérie est contre l’accord de normalisation entre l’Israël et le Maroc. C’est du moins l’avis du ministre de la communication et porte parole du gouvernement, Ammar Belhimer.

“L’Algérie représentée par son peuple, ses institutions constitutionnelles et ses perspectives de développement fait l’objet d’une guerre réelle et systématique de plusieurs parties, au premier rang desquelles l’alliance maroco-sioniste. […] Malheureusement pour les autorités de ces pays, elles ont trouvé devant elles un mur impénétrable de résistance et d’affrontement formé par une alliance innée et solide entre le peuple algérien et ses diverses institutions, qui se reflète dans les positions des algériens sur les plateformes de médias sociaux”, a déclaré Ammar Belhimer dans un entretien accordé au journal algérien Djalia.

Lire cet article  Le drame des harragas se poursuit dans un contexte d'impuissance total

Les médias doivent dénoncer les mensonges orchestrés contre l’Algérie

Selon lui, les médias doivent y jouer leur partition dans ce qu’il qualifie de Cyberguerre en dénonçant les mensonges orchestrés contre l’Algérie mais aussi en déjouant leurs manœuvres à travers leurs productions.

Pour rappel, le 10 décembre 2020 le président des Etats-Unis d’alors, Donald Trump avait signé un décret reconnaissant la marocanité du Sahara en échange de la normalisation des relations diplomatiques entre le royaume chérifien et l’État hébreu. Une décision que Alger n’a pas l’intention d’oublier de sitôt en atteste cette nouvelle sortie de son ministre de la communication et porte parole du gouvernement, Ammar Belhimer.

Lire cet article  Propos d'Emmanuel Macron : Alger ne décolère pas contre la France

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS